Une étude est lancée pour l’établissement d’un masterplan pour la police fédérale et locale sur le site Groendreef à Gand

11/03/2020
Gand
La Régie des Bâtiments, le gestionnaire immobilier de l’État fédéral, et la ville de Gand font réaliser une étude de faisabilité sur le développement du site Groendreef à Gand. La police fédérale y est déjà établie et sera rejointe, à terme, par la police locale.

Contexte

Le site Groendreef a une superficie d’environ 7 hectares et réunit différents bâtiments, terrains de sport, entrepôts, un restaurant pour le personnel et un complexe de garages. 

Environ 600 membres du personnel de différentes directions et services de la police fédérale y travaillent. Ils exercent leur fonction au niveau de la Région flamande, de la province de Flandre orientale ou de l’arrondissement de Gand.

Koen Geens, Vice-Premier ministre et ministre de la Justice, chargé de la Régie des Bâtiments, et ministre des Affaires européennes :

« Les besoins des services de police ont évolué et l’infrastructure actuelle doit être rénovée.  En outre, les services de la police locale de Gand, qui sont actuellement répartis à différents endroits dans la ville, souhaitent également s’installer sur le site à terme. La Régie des Bâtiments et la ville de Gand collaborent pour examiner ce qui est faisable sur le site. »

Pieter De Crem, Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité :

« Lors de ma visite de travail à la Police de Gand, j'ai annoncé que je participerais, avec mon collègue, le ministre Koen Geens, à la réalisation de ce nouveau bâtiment. Cette étude concrétise cette promesse et représente un premier pas important dans la réalisation d'une nouvelle méthode innovante de coopération entre la police locale et fédérale à Gand. » 

 

La Régie des Bâtiments a désigné le bureau d’études Frederic Vandoninck Wouter Willems architecteen et Palmbout Urban Landscapes afin d’examiner la façon dont le site peut être adapté tant à l’évolution des besoins de la police fédérale qu’à l’arrivée de la police locale.  

Approche de l’étude

Le bureau d’études commence à présent l’étude de faisabilité. Cette étude se déroulera en trois phases : 

  • Dans un premier temps, l’état actuel du site et de ses bâtiments sera analysé, tout comme les besoins de la police fédérale et de la police locale. 
  • Dans un deuxième temps, trois à quatre scénarios seront élaborés pour le développement du site. Que ferons-nous du patrimoine existant ? Quelle place occuperont les nouvelles constructions ? Comment pouvons-nous créer des synergies entre les différents utilisateurs du site ? Autant de questions auxquelles l’étude devra apporter une réponse. 

    Ces scénarios doivent tenir compte, entre autres, des aspects de sécurité, des prescriptions urbanistiques, de la faisabilité financière et technique, de la mobilité, de l’environnement et de la durabilité, etc. 

    L’impact du site sur le quartier sera également étudié et il sera tenu compte des effets sur les riverains en ce qui concerne la mobilité, le bruit, etc.   

  • Dans un troisième temps, la Régie des Bâtiments et la ville de Gand choisiront un scénario de prédilection, que les bureaux d’études développeront en détail.

Planning

L’objectif est d’établir un masterplan pour le site Groendreef comprenant une étude de volume et un échelonnement. Ce masterplan est attendu au printemps 2021. 

L’étude d’architecture sera ensuite établie.

Fiche technique

Propriétaire du site : État belge
Direction de projet : Régie des Bâtiments
Bureaux d’études pour le plan de faisabilité et de développement : Frederic Vandoninck Wouter Willems Architecten et Palmbout Urban Landscapes
Coût de l’étude : 261 263 EUR (T.V.A. comprise)
Utilisateur actuel : police fédérale 
Utilisateurs futurs : police fédérale et police locale
Superficie du site : 7 ha