Bruxelles
Porte de Hal

Musées Royaux d'Art et d'Histoire

150 Boulevard du Midi
1000 Bruxelles

Voir plus de photos

Retour aux Projets

La Porte de Hal fait partie des Musées Royaux d’Art et d’Histoire. La Régie des Bâtiments y a entrepris de mars 2007 à mai 2008 des travaux de restauration. En 2019, les installations électriques ont été complètement rénovées.

Historique

La porte de Hal date du XIVe siècle et faisait partie de la deuxième enceinte de Bruxelles. C’est la seule des sept portes de la ville qui existe encore. A travers les siècles et jusqu’à son rachat par l’Etat en 1842, elle fut menacée de destruction à de nombreuses reprises et connut diverses utilisations : fonction militaire, contrôle des importations et des exportations, temple luthérien, grenier à grains et même prison !

2019 : Rénovation des installations électriques

À l’automne 2019, les installations électriques ont été complètement rénovées. Toutes les installations, de l’éclairage au HVAC en passant par la centrale incendie, ont été rassemblées dans un nouveau boîtier électrique. Des automatisations ont également été introduites afin que, par exemple les lumières s’allument et s’éteignent automatiquement.

En outre, une grande attention a été accordée à la sécurité incendie du bâtiment. La centrale incendie a complètement été rénovée et certaines fenêtres seront bientôt équipées d’un moteur qui permettra de les ouvrir sur commande, à la demande des pompiers, afin d’évacuer la fumée en cas d’incendie.

Travaux de rénovation

Les travaux de rénovations ont mis l’accent sur le fait que la Porte de Hal est un vestige archéologique du Moyen Age, sans pour autant perdre de vue l’interprétation néogothique que lui a donnée l’architecte Hendrik Beyaert au XIXe siècle. Par ailleurs, le projet a aussi été réalisé dans une optique contemporaine.

Les travaux intérieurs ont été divisés en trois groupes :

  1. les travaux d’aménagement, comme la pose d’un carrelage au sous-sol, le renouvellement du carrelage aux 1er et 2e étages et le parachèvement en surface des sanitaires ;
  2. les travaux d’infrastructure technique. Ceux-ci englobaient tous les travaux d’électricité et d’éclairage ;
  3. l’installation de mobilier fixe d’exposition : des structures en métal et en verre ont été installées et des niches ont été fermées par des parois de verre pour en faire des vitrines.

Les travaux extérieurs comprenaient la restauration de la ferronnerie du toit et le ravalement de la façade.

Des travaux de restauration ont été réalisés à l’entrée située du côté de Saint-Gilles. Ils étaient indispensables pour comprendre l’histoire du bâtiment. Cette entrée côté Saint-Gilles est beaucoup plus prestigieuse et accroche davantage le regard des passants. La Régie des Bâtiments a effectué ces travaux en concertation avec la Commission royale des Monuments et des Sites de la Région de Bruxelles-Capitale.

Fiche technique

Propriété : État belge
Maître d’ouvrage : Régie des Bâtiments
Occupant : Musées royaux d’Art et d’Histoire

Travaux d'éléctricité

Entrepreneur : ELI Automation SPRL
Durée des travaux : août - novembre 2019 
Montant des travaux : 50.000 euros TVAC

Travaux de rénovation

Architecte : Marco Bollen
Entrepreneur général : Monument Vandekerckhove
Durée des travaux : mars 2007 –  mai 2008

Dossier actualisé en décembre 2019

Galerie photografique

Vous trouverez 9 photos du projet dans la galerie ci-dessous. Cliquez sur une photo pour l'agrandir