Bruxelles
Mont des Arts

Mont des Arts
1000 Bruxelles

Voir plus de photos

Retour aux Projets

Véritable transition entre le haut et le bas de la ville, le Mont des Arts est un des lieux incontournables de Bruxelles. La Régie des Bâtiments veille à conserver cet écrin de verdure.

Gestion partagée

Le Mont des Arts est géré par différentes entités :

  • la Régie des Bâtiments est responsable pour l'entretien des fontaines, de l'éclairage, des escaliers et de l'esplanade surplombant ceux-ci, du bâtiment du carillon, ainsi que de celui de la bibliothèque royale ;
  • l'IBGE (Bruxelles Environnement) est responsbale pour l'entretien des jardins ;
  • la ville de Bruxelles gère les rues avoisinantes ;
  • le Square Brussels se charge de ses propres bâtiments.

Remplacement des chaudières

La Régie des Bâtiments rénove entièrement la chaufferie du site du Monts des Arts, qui alimente les Archives Générales du Royaume, les Musées Royaux des Beaux-Arts et la Bibliothèque Royale de Belgique.

Les 3 anciennes chaudières, qui étaient vétustes, sont remplacées par 3 nouvelles chaudières à haut rendement et condensation d’une puissance diminuée d’1/3.

Les cheminées de la chaufferie ont également été rénovées et retubées en inox résistant à la condensation. Des nouvelles pompes sont également placées.

Les travaux ont débuté en juillet 2019 et la mise en fonction des nouvelles chaudières est prévue en novembre 2019.

Installation d’une cogénération

Parallèlement au remplacement des chaudières, l’installation d’une cogénération est en cours.

Fin août 2018, la Régie des Bâtiments et Sibelga ont signé une convention concernant l’installation de cette cogénération pour le site du Monts des Arts.

Ce système permettra une amélioration de l’efficacité énergétique et une réduction de la facture énergétique de l’ensemble du site.

L’installation de la cogénération a débuté en octobre 2019 et devrait être opérationnelle début 2020.

Avantages

La cogénération est une technique de production simultanée de chaleur et d’électricité qui permet de réduire la consommation d’énergie primaire ainsi que les émissions de CO2.

Pour ce site qui consomme beaucoup, l’installation d’une cogénération devrait générer une économie annuelle pouvant aller jusqu’à environ 35.000 € HTVA et à une diminution des rejets de CO² de plus ou moins 500 tonnes par an.

Partenariat win-win

La Régie des Bâtiments prend en charge la rénovation de la chaufferie dans son ensemble, à l’exclusion de la mise en place du système de cogénération et des accessoires et travaux nécessaires à l’installation de celle-ci qui sont à charge de Sibelga.

Le contrat de fourniture de chaleur a été conclu pour une durée de 10 ans à un prix inférieur au prix de production de la chaleur via la chaufferie classique et ce quel que soit le prix du gaz sur le marché.

En contrepartie, l’électricité produite simultanément est injectée sur le réseau de distribution pour compenser les pertes inhérentes à tout réseau électrique. De plus, comme propriétaire de l’unité de cogénération, Sibelga perçoit les certificats verts.

Rénovation de la grande fontaine

Le 9 mai 2017, la grande fontaine du Mont des Arts a été remise en fonction.

La Régie des Bâtiments a entièrement rénové cette fontaine composée de 9 stèles de pierre bleue et ornées de poissons et de coquillages sculptés. Conçue dans les années cinquante par Roger Jacob, elle n'était plus en fonction suite à des fuites dans les tuyaux en fonte.

La fontaine a d'abord entièrement été démontée. Les pierres bleues naturelles ont été répertoriées et réutilisées lors de la reconstruction. Vu leur état, certaines pierres ont été remplacées par de nouvelles pierres bleues naturelles provenant de Belgique.

Toute l'installation a ensuite été rénovée : l'étanchéité du bassin, les canalisations souterraines, les têtes de fontaine, mais aussi l'installation électrique et technique (les pompes à eau, le bac de récolte, le réservoir de stockage, les robinets d'arrêt, les tuyaux de refoulement, les pompes doseuses, le projecteur immergé, l'installation U.V.et un interrupteur crépusculaire programmable.

À la fin des travaux, la fontaine reconstruite a été nettoyée et traitée contre les graffitis.

Fontaines protégées en hiver

En hiver, toutes les fontaines du Mont des Arts (plus de 20 bassins) sont équipées d'une structure portante métallique sur mesure avec une finition en Bangkirai afin de les protéger du froid.

Installation d'un éclairage LED

Dans le cadre de sa politique de consommation énergétique durable, la Régie des Bâtiments a remplacé l'éclairage des 20 petits bassins par un éclairage LED.

Réparation du Carillon

Suite à des actes de vandalisme, le mécanisme du carillon avait été abîmé alors que plusieurs pièces avaient été volées.

La Régie des Bâtiment a donc fait replacer le jacquemart et son bourdon. La pompe hydraulique défectueuse a également été remplacée et l’ensemble de l’installation a été contrôlée.

Suite aux réparations, l'horloge du carillon, en forme d’étoile à douze branches, fonctionne parfaitement et chacun peut à nouveau profiter des mélodies du carillon.

Les changements d'heures (lors du passage à l'heure d'hiver ou d'été) sont contrôlés à distance.

Nettoyage des tags et graffitis

Le site du Mont des Arts est malheureusement la cible de nombreux tags et graffitis. En mai 2017, après la rénovation de la grande fontaine, tous les tags et graffitis sur le site ont également été enlevés, y compris ceux sur le socle de la façade du musée des Instruments de musique.

Depuis, la Régie des Bâtiments effectuent plusieurs nettoyages par an.

En 2018, des nettoyages ont été effectués en mars, en juillet et en décembre.

En 2019, un nettoyage a eu lieu en mars et en juillet 2019.
 

Fiche technique

Propriétaire : État belge
Maître d'ouvrage : Régie des Bâtiments

Rénovation chaufferie et cheminées

Entrepreneur : Veolia - Melle

Coût des travaux : 683.324,95 TVAC

Durée des travaux : juillet 2019 - décembre 2019

Grande fontaine
  • Entrepreneur : De Dender sa
  • Coût : 473 744,30 € TVAC
  • Durée des travaux : 1 an
Graffitis 
  • Entrepreneur : Killroy Systems (Anvers)
  • Coût par enlèvement tags/graffitis: 4250 € HTVA
Carillon
  • Entrepreneur : MERIDIAAN
  • Durée des travaux : août 2012 -  octobre 2014
 
Dossier actualisé le 7 novembre 2019