Arlon
Archives de l’État & son extension

Parc des Expositions 9
6700 Arlon
Voir plus de photos

Retour aux Projets

Fin octobre 2020, la Régie des Bâtiments a terminé les travaux de rénovation du bâtiment des Archives de l’État à Arlon.

En 2019, elle avait déjà fini la construction d’une extension, augmentant ainsi la capacité d’archivage de 20 km.

Historique

En 1980, la Régie des bâtiments a construit un bâtiment pour les Archives de l’État à Arlon sur un terrain appartenant à l’État.

En plus de celui-ci, une surface à bâtir de 1.000 m² avait été réservée afin d’étendre le bâtiment si nécessaire.

Contexte

Les Archives de l’État à Arlon sont chargées de l’exécution de la législation fédérale sur les archives dans les arrondissements d’Arlon et de Neufchâteau, ainsi que pour les services dont le ressort est provincial.

Leurs bureaux, ainsi que leurs espaces de travail et de conservation étaient arrivés à saturation. Il était donc indispensable d’agrandir leurs infrastructures, mais aussi de les moderniser et de les adapter au métier et aux exigences du public.

Les deux bâtiments terminés permettent désormais d'accueillir un total de 45 km d'archives.

Travaux

Phase 1 : construction de l'extension

La première phase consistait en la construction d'une extension comprenant principalement des locaux de stockage et les locaux d’accueil du public (salle de lecture, salle d'exposition temporaire,etc.).

Le bâtiment, dont la structure est en béton, compte une surface totale de 4631 m² répartis sur 5 niveaux.

Cette annexe, nommée "aile B", permet d’accueillir 20 kilomètres de documents dans des conditions climatiques spécifiques et à l’accès sécurisé.

Construction durable

Ce nouveau bâtiment basse énergie assure un niveau d’isolation élevé.

Le système de chauffage est réalisé par une pompe à chaleur à sonde géothermique verticale.

Celle-ci est alimentée par des panneaux photovoltaïques et assure la production d’eau chaude nécessaire à alimenter les différents ventilo-convecteurs de l’extension.

Cette pompe à chaleur géothermique permet de récupérer de l’énergie verte et gratuite contenue dans le sol afin de chauffer l’extension en hiver et de la rafraichir via le géo-cooling en été.

Sur la toiture, une citerne de 20 m³ a été installée pour alimenter l’ensemble des WC de l’extension, ainsi qu’un bassin d’orage pour servir de tampon en cas de forte pluie et limiter les risques de crue de la Semois.

Phase 2 : rénovation du bâtiment existant 

D’une surface de 4403 m², le bâtiment existant (aile A) comprend principalement des magasins d’archives et les locaux destinés au personnel.

Différents travaux ont été effectués dans cet ancien bâtiment qui répond désormais aux exigences PEB :

  • Désamiantage total du bâtiment ;
  • Isolation complète de l'enveloppe du bâtiment ;
  • Remplacement des châssis ;
  • Installation d'un nouveau groupe de ventilation pour un meilleur contrôle des conditions climatiques, spécifiquement pour la conservation des archives ;
  • Réorganisation et rénovation totale des locaux du personnel.

Liaison entre les bâtiments et abords

Pour relier l’ancien bâtiment rénové (Aile A) et la nouvelle annexe (Aile B), et y assurer une circulation fluide, une rotule a été aménagée entre les deux bâtiments.

Ce volume comprend une cage d’escalier et un ascenseur destinés à la fois au personnel et aux visiteurs. Un espace d’exposition a été aménagé à tous les niveaux de ce volume.

Les abords ont également été rénovés y compris le revêtement hydrocarboné du parking.

Fiche technique

Propriétaire : État belge

Occupant : Archives de l’État

Maître d’ouvrage : Régie des Bâtiments

Entrepreneur : Franki SA

Durée des travaux - phase 1 (construction extension) : avril 2017 - février 2019

Durée des travaux - phase 2 (rénovation ancien bâtiment) : août 2019 - octobre 2020

Coût : environ 8,7 millions d'euros TVAC

 
 
Dossier actualisé en novembre 2020

Galerie photografique

Vous trouverez 9 photos du projet dans la galerie ci-dessous. Cliquez sur une photo pour l'agrandir