La Régie des Bâtiments réaménage le Musée de l’Armée pour l’expo « Guerre, occupation, libération »

08/05/2019
Bruxelles
Ce mercredi 8 mai 2019, le Musée royal de l’Armée et d’Histoire militaire lance sa nouvelle exposition permanente intitulée « Guerre, occupation, libération » sur le thème de la Seconde Guerre mondiale. La Régie des Bâtiments a réalisé de grands travaux d’aménagement dans les mezzanines de l’impressionnante Halle Bordiau afin d’agrandir l’espace muséal d'environ 1200 m².

En 2017, la Régie des Bâtiments a investi un montant de 475.000 euros pour ces travaux d’aménagement  modulable. Concrètement, ils ont consisté en la mise en place de cloisons légères amovibles pour la disposition des pièces de collection et en l’installation de l’éclairage et l’occultation.

Des travaux de peinture et d’adaptation pour la sécurité ont également été réalisés, ainsi que la mise en place de l’équipement nécessaire à la mise en valeur de la scénographie de cette grande exposition. La scénographie elle-même a été réalisée par le musée.

Rénovation toiture

Durant l’été 2016, la Régie des Bâtiments a réalisé les mesures de l'ensemble des toits du Parc du Cinquantenaire en vue de leur rénovation. Les travaux, débutés fin 2018, se déclinent en plusieurs phases et dureront environ 4 ans.

Concernant la toiture du Musée royal de l’Armée et d’Histoire militaire, les travaux consisteront principalement à rénover les coupoles et à restaurer les verrières et les vitraux verticaux entre deux surfaces de toiture.

La Régie des Bâtiments a prévu un budget de 11 millions d'euros pour la rénovation des toits du Musée royal de l'Armée et d'Histoire militaire et d’Autoworld. Les rénovations des toits du musée du Cinquantenaire et des musées des Beaux-Arts près du Mont des Arts sont, quant à elles, financées par Beliris.

Autres travaux

La Régie des Bâtiments effectue régulièrement des travaux au Musée royal de l’Armée et d’Histoire militaire et d’Histoire militaire.

Entre 2015 et 2016, la Régie des Bâtiments a notamment participé à la rénovation de l’entrée principale du musée, effectué une série de travaux dans le Hall de l’Aviation afin de pouvoir y installer l’exposition permanente « Antarctica » et réalisé différents travaux de restauration sur la façade sud de la Halle Bordiau.