Inauguration de l’école maternelle rénovée de l’École européenne à Mol

13/11/2018
Mol
Le mardi 13 novembre 2018, Jan Jambon, vice-Premier ministre et ministre de la Sécurité et de l’Intérieur, chargé de la Régie des Bâtiments, et Giancarlo Marcheggiano, Secrétaire général des Écoles européennes, inaugurent l’école maternelle entièrement rénovée de l’École européenne à Mol (Europawijk 100 à 2400 Mol).

Jan Jambon, vice-Premier ministre et ministre compétent pour la Régie des Bâtiments : « Grâce à la rénovation totale de leur école, les enfants de maternelle jouissent désormais de locaux lumineux, aérés et sûrs dont l’aménagement est adapté à leur taille. Les travaux ont été effectués à un tempo record. Cette école maternelle remise à neuf est l’endroit idéal pour faire connaissance en douceur avec le rythme d’un vrai milieu scolaire. J’espère de tout cœur que cette école moderne et adaptée stimulera les enfants dans leur épanouissement futur. » 

L’école européenne à Mol

L’École européenne à Mol a été fondée en 1960 pour les enfants du personnel de la Commission européenne. Aujourd’hui, l’école accueille de plus en plus d’enfants venant des nombreuses familles européennes et d’outre-mer qui habitent et travaillent dans la région. Chaque jour, des bus amènent à l’école des élèves venant d’Anvers et d’Eindhoven.

L’école comprend 4 sections linguistiques : allemande, anglaise, française et néerlandaise. 

L’École européenne est nichée dans un environnement boisé et se compose de différents bâtiments (construction basse) avec de vastes cours de récréation équipées d’aires de jeux et de jouets extérieurs pour l’école maternelle.

Le bâtiment de l’école maternelle est implanté au milieu du site de l’école.

Les quatre salles de classe, chacune étant attribuée plus particulièrement à une section (néerlandaise, anglaise, française et allemande) offrent un environnement d’apprentissage sûr, chaleureux et constructif. Les diverses aires de jeux et d’apprentissage ont été installées pour des enfants d’âges différents.

Il existe également deux autres classes dans lesquelles du matériel spécifique est installé et qui permettent de proposer des apprentissages différenciés. Tout comme le reste de l’école, la cour de récréation de l’école maternelle se situe également dans un bel environnement naturel.

La rénovation de l’école maternelle

Le bâtiment existant de l’école maternelle était devenu complètement vétuste.

Le sol n’était plus stable, le toit fuyait, l’humidité s’infiltrait par les fenêtres, les sanitaires pour les enfants étaient décrépits, le mobilier datait d’un autre âge, entre autres.

Pour ces raisons, il a été décidé de rénover totalement le bâtiment en tenant compte des exigences d’aujourd’hui pour une école maternelle. Pendant les travaux, les enfants ont été hébergés temporairement au sein de l’école primaire.

Dans les salles de classe, les radiateurs (qui pourraient constituer un risque de blessure ou de brûlure pour les enfants) ont été remplacés par un chauffage par le sol.

Grâce à l’enlèvement des radiateurs, il a été possible d’ouvrir la façade sur la cour de récréation ; de grandes verrières ont été placées.

Le mobilier fixe a été conçu et réalisé à la taille des enfants.

Rénovation durable

Toute la nouvelle menuiserie extérieure est performante sur le plan énergétique et le vitrage du côté de la cour de récréation (le côté sud) est pare-soleil.

Le toit a été isolé.

Les nouvelles fenêtres combinées au toit isolé permettront de faire baisser la demande énergétique, ce qui aura un effet bénéfique tant sur l’environnement que sur la facture énergétique.

L’électricité du bâtiment a été entièrement refaite, à l’instar de la centrale de détection d’incendie et d’intrusion. Le nouveau système de ventilation assure une bonne qualité de l’air.

Les travaux ont été entamés en mars 2018 et réceptionnés provisoirement en octobre 2018.

Que sont les Écoles européennes ?

La première École européenne a vu le jour à Luxembourg en octobre 1953 à l’initiative d’un groupe de fonctionnaires de la Haute autorité de la Communauté européenne du Charbon et de l’Acier avec l’appui des institutions de la Communauté et du gouvernement luxembourgeois. Cette expérience éducative, rassemblant des enfants de nationalité et de langue maternelle différentes, a rapidement été jugée positive au sein des six gouvernements concernés et a conduit les ministères de l’éducation à coopérer étroitement en matière de programmes, de choix des enseignants, de système d’inspection ainsi que de la reconnaissance du niveau atteint.

En avril 1957, la signature du Protocole fit de l’école de Luxembourg la première école européenne officielle. La première session du Baccalauréat européen qui s’y déroula en juillet 1959 ouvrait les portes des universités des six pays aux titulaires du diplôme. La deuxième école européenne fut construite à Bruxelles.

Le succès de cette expérience pédagogique incita la Communauté économique européenne et l’Euratom à ouvrir d’autres écoles européennes dans différentes villes.

De nos jours, il y a 13 Écoles européennes dans 6 pays (Belgique, Italie, Allemagne, Luxembourg, Espagne, Pays-Bas) avec un total de quelque 27 000 élèves.

En Belgique, la Régie des Bâtiments est chargée de la construction d’Écoles européennes et de l’exécution de travaux dans ces écoles. Il y a 5 Écoles européennes en Belgique, dont 4 à Bruxelles et 1 à Mol. À Bruxelles, une 5e École européenne est prévue sur l’ancien site de l’Otan (Evere).

L’École européenne la plus récente en Belgique, celle à Laeken (Bruxelles), date de 2012 et peut accueillir 2 500 élèves.

Fiche technique

Propriétaire : État belge
Maître de l’ouvrage rénovation : Régie des Bâtiments
Occupant : Écoles européennes
Durée des travaux de rénovation : mars 2018 - octobre 2018
Entrepreneur rénovation : Vanhout Pro
Entrepreneur HVAC : Niels Mombers BVBA
Travaux d’installation : environ 937 000 euros (hors TVA)

Personne de contact :

Johan Vanderborght, responsable de la communication
Johan.vanderborght@regiedesbatiments.be
Avenue de la Toison d’Or 87 boîte 2 – 1060 Bruxelles
GSM : 0479 31 26 91
www.regiedesbatiments.be