Turnhout
Tribunal de l’entreprise

Warandestraat 44
2300 Turnhout

Voir plus de photos

Retour aux Projets

A l’automne 2019, le tribunal de l’entreprise de Turnhout déménagera dans un nouvel emplacement. Il s’installera dans une ancienne gendarmerie qui a été entièrement restaurée/rénovée et étendue par une nouvelle construction. 

Centralisation des services judiciaires

Le tribunal de l’entreprise est à ce jour logé à la Merodelei 13 dans un bâtiment ne satisfaisant plus aux exigences actuelles en matière de confort. De plus, un espace est pris en location au Nieuwe Kaai pour le stockage et la consultation des archives commerciales. 

Le déménagement du tribunal de l’entreprise constitue le chapitre final du plan élaboré antérieurement visant à centraliser l’ensemble des services judiciaires autour du château des ducs de Brabant. Cette centralisation autour du château a une incidence positive sur le fonctionnement de la Justice et assure au citoyen une meilleure accessibilité. 

Une profonde rénovation et extension

Le projet comportait une profonde restauration et modernisation de l'ancien bâtiment de la gendarmerie avec écurie situé au coin de la Warandestraat et de la Wezenstraat ainsi qu’une extension au moyen d'une nouvelle construction sur le parking voisin du côté de l'établissement pénitentiaire. 

Avant que les travaux de restauration ne puissent commencer, la Régie des Bâtiments a réalisé une étude historique de la construction. De par leur valeur historique sur le plan architectural, le bâtiment principal de l’ancien complexe de la gendarmerie comme l'écurie sont protégés comme monument depuis 1999. 

Le bâtiment principal de l’ancien complexe de la gendarmerie a été complètement aménagé en espaces de bureaux pour les juges et l'administration. Le toit et les façades ont été restaurés, de même que l'infrastructure intérieure complète.
L'ancienne écurie servira d'espace d’archives et d’espace d’accueil

Dans la nouvelle construction, outre les deux salles d’audience, un espace d' accueil et d'archives est également prévu dans la nouvelle construction, dans lequel les dossiers des sociétés seront conservés et dans lequel un espace sera réservé pour le greffier principal, un registre des personnes morales, une salle de réunion et un local technique. La nouvelle construction dispose de trois niveaux en surface (rez-de-chaussée et 2 étages) et d'un sous-sol qui sera utilisé comme espace d'archives.

Le bâtiment principal de l’ancien complexe de la gendarmerie, l’ancienne écurie et la nouvelle construction sont reliés par des couloirs de liaison vitrés.

Planning des travaux

Vu que le projet comportait une rénovation entière des bâtiments existants (protégés) et une nouvelle construction, il a été abordé en différentes phases.

Lors de la première phase, il a été procédé à la restauration de l’ancien bâtiment de gendarmerie, y compris des écuries et du bâtiment annexe. 
En août 2013 ont débuté les travaux aux toits et façades. En octobre 2013 a débuté la restauration intérieure du complexe classé. 

En avril 2015 ont débuté les travaux de la nouvelle construction. La nouvelle jonction (structure en verre) entre le bâtiment principal de l’ancien complexe de la gendarmerie, l’écurie et la nouvelle construction a été intégrée au marché relatif à la nouvelle construction.

Hormis ces marchés principaux, 3 plus petits marchés ont également été exécutés. Ces marchés ont été lancés mi-2018 et terminés fin janvier 2019.
Il s’agit de la livraison et du placement de mobilier fixe, de l’aménagement du jardin, du durcissement des sentiers pédestres et des travaux spécifiques de restauration aux parois et plafonds de l’orangerie de l’ancienne caserne.

En mai 2019, tous les travaux de construction - y compris techniques (chauffage, ventilation, air conditionné/refroidissement et travaux d’électricité), mobilier fixe et l’aménagement extérieur - pour l’ensemble du complexe ont été terminés. A l’automne 2019, les services de la Justice déménageront en plusieurs vagues vers le bâtiment.

Construire de façon durable

La construction durable constitue l'un des piliers de la politique menée par la Régie des Bâtiments.
Au cours de la restauration du complexe de la gendarmerie, il a été tenu compte du fait que le bâtiment principal, sis Warandestraat, comme l’écurie sont tous deux protégés en tant que monuments classés. 

Pour la nouvelle construction, les choix en matière de chauffage, de ventilation et d’éclairage se sont portés sur les techniques les plus rentables.  Il y a des détecteurs de présence pour commander l’éclairage, l’usage de l’éclairage LED est généralisée et il y a un système de ventilation à récupération de chaleur et une pompe à chaleur. 

Tant dans la nouvelle construction que la partie restaurée, les eaux pluviales sont récupérées pour les sanitaires. 

Des abris vélos ont été prévus pour le personnel comme pour les visiteurs. 

Un peu d'histoire

Le noyau le plus ancien de la caserne de la gendarmerie a été conçu en 1867-1868 et construit par l'architecte provincial J. Van Gastel. Les décennies suivantes, la caserne a été rénovée et agrandie plusieurs fois. Le complexe de bâtiments actuel en est le résultat. En 1970, la gendarmerie a quitté le complexe et l'intérieur de la caserne et des dépendances a été adapté pour le logement des justices de paix. Les pièces d'habitation ont été aménagées pour créer des espaces de bureaux et les garages ont été transformés en espaces d'archives. L'adaptation la plus importante du plan d'origine a lieu vers 1980, lorsque la galerie ouverte dans la façade arrière du bâtiment principal est refermée avec des grandes parties de fenêtre pour créer un espace d'archives supplémentaire.

L'architecte Van Gastel a souligné le caractère militaire de la caserne avec son projet réalisé dans un style néoroman robuste orné de créneaux et de petites tours d'angle. Le rayonnement du bâtiment a été renforcé par le jointoiement soigné. La façade avant symétrique du bâtiment principal a été construite en briques rouges de Boom sur une plinthe en pierre bleue. Aux deux coins et à hauteur du ressaut central se trouvent des pilastres en briques noires frittées. L'on retrouve des traces de l'adaptation et de l'extension de la caserne sur la façade latérale de la caserne dans la Wezenstraat et sur le mur d'enceinte. Ainsi, la différence de couleur dans le mur d'enceinte indique un rehaussement du mur. Dans le nouveau projet, le mur d'enceinte a été de nouveau rabaissé jusqu'à son niveau d'origine. 

  • 1866 : construction de la caserne avec l'écurie et les dépendances (projet de l'architecte J. Van Gastel)
  • 1867 : construction du mur d'enceinte
  • 1868 : travaux d'adaptation dans l'écurie et dans les dépendances
  • 1881 : travaux d'extension de la caserne et de l'écurie ; construction d'un logement de commandant avec une aile du personnel
  • 1905 : extension du logement du personnel
  • Vers 1970 : transformation en justice de paix
  • Vers 1980 : fermeture de la galerie ouverte

Fiche technique

Propriétaire : État belge
Maître de l’ouvrage : Régie des Bâtiments
Utilisateur : SPF Justice – Tribunal de l’entreprise 
Architecte : ARAT bvba (Herentals)
Études techniques : Studiebureau Boydens (Grand-Bigard)
Étude historique de la construction : Régie des Bâtiments 
Entrepreneur travaux de rénovation (pour la restauration tant extérieure qu’intérieure) : Building nv (Oelegem)
Entrepreneur nouvelle construction : 
-    Travaux de construction : SWINNEN (Mol)
Entrepreneurs techniques (tant pour la partie rénovée que pour le nouveau complexe) :
-    HVAC : ISS Facility Services (Bruxelles)
-    Électro : K&F Electro Techniek (Olen)
Entrepreneur ascenseurs (tant pour la partie rénovée que pour le nouveau complexe) : Coopman Orona ( Waregem)
Entrepreneur aménagement extérieur : REGA Infra (Malle)
Entrepreneur restauration des parois et plafonds de l’orangerie : ARTEZ (Meer)
Aménagements intérieurs fixes et mobilier fixe : Renovatie en onderhoudswerken (R&O) (Stabroek)
Superficie de la nouvelle construction : environ 1 100 m²
Durée des travaux : septembre 2013 - mai 2019

Prix total : environ 5,2 millions d’euros (T.V.A. comprise)

 

Dernière modification le 4 juillet 2019.

Galerie photografique

Vous trouverez 12 photos du projet dans la galerie ci-dessous. Cliquez sur une photo pour l'agrandir