Ypres
Prison

SPF Justice

Elverdingestraat 72
8900 Ypres

Voir plus de photos

Retour aux Projets

En approuvant le Masterplan III : Détention et internement dans des conditions humaines, le 18 novembre 2016, le Conseil des ministres fédéral a approuvé l’extension de 56 places de la prison d’Ypres. En 2018, la Régie des Bâtiments a publié un marché public pour l’étude relative à la rénovation de 28 cellules et la construction d’une extension de 56 cellules.

À propos de la prison

La prison d’Ypres faisait initialement office de maison d’arrêt mais aujourd’hui, elle sert également de maison de peine. Il s’agit d’un petit établissement pénitentiaire : elle compte actuellement 55 places.

Le Masterplan III : Détention et internement dans des conditions humaines prévoit l’extension de la prison d’Ypres de 56 places, pour offrir une capacité totale de 111 places. Une extension améliorerait également l’efficacité, grâce à une meilleure proportion entre le nombre de détenus et le nombre de membres du personnel.

Rénovation en différentes phases

Ces dernières années, des travaux de rénovation ont été réalisés en plusieurs phases dans la prison.

Dans la première phase, en 2005, la prison a été dotée d’une nouvelle cour de promenade.

Dans la deuxième phase, qui a débuté en 2007, un garage a été démoli et un nouveau bâtiment d’entrée a été édifié.

La troisième phase a consisté en la construction d’un nouveau bâtiment comprenant un complexe pour les visiteurs, des bureaux et une cuisine. Ces nouvelles parties logistiques communes ont déjà été prévues pour gérer une capacité plus élevée. Les travaux de gros œuvre ont commencé en 2010 ; les travaux de parachèvement ont été lancés en 2013. Les bureaux situés au rez-de-chaussée du bâtiment principal ont également été rénovés à l’époque.

La quatrième phase consiste en la rénovation totale de 28 cellules au rez-de-chaussée de la plus grande aile cellulaire de la prison. Deux nouveaux étages seront érigés au-dessus de ce rez-de-chaussée, offrant ainsi 56 cellules supplémentaires. Le dossier pour l’étude de la quatrième phase a été attribué fin 2018 et les travaux de construction devraient commencer début 2021. Si tout se passe comme prévu, les nouvelles cellules pourront être mises à disposition fin 2023.

Historique

La prison d’Ypres a été construite en 1873 et mise en service le 22 avril 1876. La prison a été conçue selon les principes d’Édouard Ducpétiaux, le premier inspecteur général de l’administration des établissements pénitentiaires, et était destinée initialement à servir de maison d’arrêt pour l’arrondissement judiciaire d’Ypres.

La prison a été complètement détruite pendant la Première Guerre mondiale et a été reconstruite en 1919. Après la destruction de la prison de Courtrai pendant la Seconde Guerre mondiale, la prison d’Ypres est également devenue la maison d’arrêt pour l’arrondissement judiciaire de Courtrai.

En 1972, une aile a été ajoutée ; elle a été mise en service le 1er novembre 1975.

En 1996-1997, la section cellulaire dans l’aile d’origine a été entièrement rénovée. De plus, un hangar, destiné à abriter un atelier pour les détenus, a également été bâti durant cette période. L’atelier fait 630 m² et est opérationnel depuis le 26 août 1997.

 

Dossier actualisé le 25 novembre 2019.

Galerie photografique

Vous trouverez 2 photos du projet dans la galerie ci-dessous. Cliquez sur une photo pour l'agrandir