Vottem
Police fédérale

Rue Verte Voie, 4041 Vottem

Voir plus de photos

Retour aux Projets

Le site de la Police fédérale de Vottem abrite l’ex-gendarmerie depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. La réforme des polices en 2001 a généré diverses réorganisations et, par conséquence, fait naître de nouveaux besoins en bâtiments. Dans le cadre du Masterplan Police fédérale, la Régie des Bâtiments construit actuellement un nouveau centre d’appels d’urgence 112 ainsi qu’un laboratoire pour la Police judiciaire fédérale.

Nouveau bâtiment pour l’unité logistique (2005-2007)

A Liège, la réforme des polices a engendré le regroupement des services judiciaires d’arrondissement sur le site de Saint-Léonard. C’est ainsi que l’atelier pour véhicules et son magasin ont dû déménager au sein du complexe de Vottem où la Régie des Bâtiments a érigé un nouveau bâtiment pour les abriter : l’unité logistique.

Les travaux

Les travaux réalisés par la Régie des Bâtiments ont débuté début août 2005 et se sont achevés en septembre 2007. Deux entités complémentaires d’une superficie totale de 2 700 m² ont été construites sur ce site.

Une partie principale, de 2 285 m² environ, abrite les différentes zones d’atelier ainsi que le magasin. Les contraintes fonctionnelles dues aux déplacements de véhicules de gros gabarits à l’intérieur du bâtiment ont imposé la création d’un volume simple et dégagé au maximum de tout élément de structure et nécessité une portée libre de 30 mètres.

Une partie secondaire, imbriquée dans la première, abrite les locaux administratifs sur deux niveaux. 

Ces deux entités, qui ont des fonctions différentes, se distinguent par leur principe de construction ainsi que par les matériaux utilisés. Si le volume principal est de type semi-industriel avec structure métallique et bardage en panneaux d’aluminium, le bâtiment secondaire est de type traditionnel avec un crépi de finition.

Toutes les techniques spéciales, électricité et chauffage, ont été réalisées en adéquation avec les besoins des occupants.  Des ponts élévateurs, ponts ciseaux, ponts motos, banc de freinage, distribution d’air comprimé, pompe à essence… ont été installés.

L’implantation d’un projet de cette taille au cœur du domaine a également nécessité le réaménagement des zones extérieures au bâtiment : parking, pompes à essence, zones de stockage, zone piétonne et plantations.

L’unité logistique comprend une trentaine de personnes : un tiers d’administratifs s’occupant de la gestion de l’unité logistique (comptabilité et secrétariat) ainsi que du dispatching du Service infra, et deux tiers de techniciens veillant à la réparation, l’entretien et l’aménagement des véhicules.

Fiche technique – Unité logistique

Propriétaire : Etat belge
Maître de l’ouvrage : Régie des Bâtiment
Occupant : Police fédérale
Architecture : Régie des Bâtiments
Entreprises
Entreprise générale :  Wust (Malmedy)
Electricité : Collignon (Erezee)
Chauffage – HVAC : Polytherm (Grâce-Hollogne)
Coût : 3,2 millions d’euros
Surface au sol : 2 495 m2
Durée des travaux : août 2005 – octobre 2007 

Construction d’un centre d’appels d’urgence 112 et d’un laboratoire

Réalisation du Masterplan Police fédérale

Ce vaste projet s’inscrit dans le cadre du Masterplan Police fédérale et la centralisation de la police fédérale en région liégeoise et se déroulera en plusieurs phases : la première phase comprend la construction d’un centre d’appels d’urgence 112 et d’un laboratoire pour la police judiciaire fédérale. La seconde phase prévoit la construction d’autres bâtiments pour accueillir le personnel de la Police fédérale de Liège. Selon leur état, les bâtiments libérés seront ensuite vendus ou réaffectés.

Centre d’appels d’urgence 112

Le nouveau centre d’appels d’urgence accueillera notamment la Centrale d’urgences 112, le Service d’Information et de Communication d’Arrondissement (SICAD), ainsi que le centre de crise du Gouverneur de la province de Liège, ce dernier étant responsable de la coordination des services de secours et d’intervention en cas de crise. Un pylône du réseau Astrid, l’opérateur télécom dédié aux services de secours et de sécurité en Belgique, est également prévu.

Laboratoire police judiciaire fédérale

Les nouveaux bâtiments de la Police Technique et Scientifique (PTS) permettront de répondre aux exigences liées à l’accréditation et favoriseront l’interactivité entre les différents PTS et la Cour d’Appel de Liège.

Parti architectural

La structure modulaire a été étudiée afin de permettre l’adaptation aisée des locaux. La préfabrication des éléments de façade permettra d’améliorer la vitesse d’exécution. L’implantation des deux infrastructures répond aux exigences de fonctionnalité, d’accessibilité et de sécurité.

Déroulement des travaux

En 2016 et 2017, les bâtiments existants dans la zone de construction ont été entièrement démolis. Les travaux de construction ont commencé en mars 2018 et devraient se terminer durant le 1er semestre 2020. L’aménagement des parkings, des voiries, des abords et des éclairages extérieurs est également prévu. Le projet est réalisé via un marché Design & Build, qui permet de réaliser le projet dans un délai strict et dans lequel l’entrepreneur est entièrement responsable des études et de la construction du projet.

Développement durable

Le projet prévoit la pose de 146 panneaux photovoltaïques sur le toit du Centre d’appels d’urgence,  ce qui permettra une économie estimée à 30% de la consommation globale en électricité du 112. Les systèmes de refroidissement des serveurs du 112 seront constitués de deux machines spécifiques : l’une dédiée au ‘free chiling’ permettant un gain de 9% sur les consommations électriques des machines frigo et l’autre permettant la récupération de chaleur et un gain de 20% sur les consommations de chauffage du 112. La récupération des eaux de pluie est également prévue dans les deux bâtiments.

Fiche technique

Propriétaire : État belge

Occupant : Police fédérale

Maître d’ouvrage : Régie des Bâtiments

Architectes : ASSAR L’Atelier architects SA

Entrepreneur : Franki SA – Willemen Groep

Durée des travaux : 2018 – fin 2019

Superficie du site : 9,4 ha

Superficie brute des bâtiments :

Centre d’appels d’urgence 112 : 5.623,11 m²

Laboratoire : 4029,05 m²

Total première phase : 9.652,16 m²

Investissement :

Marché de base + complément du laboratoire : 23,7 millions d’euros

 

Dernière mise à jour : 09/05/2018