Eupen
Palais de Justice

SPF Justice | SPF Finances
Rathausplatz
4700 Eupen

 

Voir plus de photos

Retour aux Projets

La problématique du regroupement des juridictions à Eupen est un souci auquel la Régie des Bâtiments souhaite pallier depuis plusieurs années déjà.

Le projet du nouveau Palais de Justice comprend 2 phases : la construction d’un nouveau bâtiment, ainsi que la rénovation des immeubles existants auxquels celui-ci est annexé.

Les travaux de la seconde phase ont débuté en janvier 2019.

Partenariat public-privé

Il s'agit d'un partenariat public-privé. Fin 2016, le marché de promotion relatif à la construction d’un nouveau palais de Justice, avec intégration d’une cuisine pour le SPF Finances, a été notifié.

La Régie des Bâtiments louera ensuite le complexe pour une durée de 25 ans avec une option d’achat à la fin du bail.

Historique

La Régie des Bâtiments travaille sur le regroupement des juridictions à Eupen depuis longtemps déjà. Dans les années 1980, les services de la Justice ont d’ailleurs été installés de manière provisoire dans le bâtiment situé Rathausplatz, mais suite à certains aléas, le projet de construction du nouveau Palais de Justice s'est fait attendre de nombreuses années. 

Lire l’historique

Les occupants

Les services de la justice y ont emménagé en novembre 2018. Il s’agit du du Tribunal de Première Instance, de l'Instruction, du Tribunal de la Jeunesse, du Parquet du Procureur du Roi, du Tribunal de Police, du Parquet de Police et de l’Auditorat du Travail.

Le complexe accueille également un refectoire, ainsi qu'une cuisine de production pour Fedorest.

Le site

Le nouveau palais de justice se situe en plein centre, sur la Place de l’Hôtel de ville (Rathausplatz). Il s’étend sur tout le bloc arrière de cette rue.

Les travaux

Les travaux sont effectués en deux phases.

La première phase, qui est maintenant terminée, consistait à libérer la zone et à construire le nouveau palais. Pour cela, les bâtiments existants situés aux numéros 2, 4 et 6 de la Rathausplatz, mais également les annexes, le hangar et des garages présents à l’arrière de cette rue ont été détruits. La construction du nouveau bâtiment a commencé en janvier 2017 et s’est achevé en septembre 2019.

Depuis janvier 2019, la seconde phase a démarré et devrait durer 1 an. Il s’agit de rénover totalement les bâtiments annexes au nouveau palais (n° 8 et 10). Les locaux rénovés accueilleront les services du Tribunal du Travail, du Tribunal de l’Entreprise, de la Justice de paix et du Barreau.

Le parti architectural

Le nouveau complexe se présente comme une continuité du tissu urbain existant. La volumétrie se raccorde parfaitement aux bâtiments voués à être conservés et rénovés.

Les matériaux choisis, à savoir le crépi clair, les grands pans vitrés, la pierre bleue et l’acier, apportent un véritable aspect contemporain.

L’entrée, marquée par une grande entaille vitrée, est clairement identifiable et hautement symbolique : la justice est transparente et ouverte à tous.

Cette entrée donne accès à la salle des pas perdus généreusement éclairée par une verrière s’ouvrant sur une cour intérieure. Les 4 salles d’audiences se regroupent autour de cette salle des pas perdus.

Des entrées plus privatives pour le personnel, les magistrats et les avocats sont prévues à l’arrière du bâtiment. Un accès distinct est également prévu pour l’arrivée des fourgons.

Les étages, quant à eux, hébergent les greffes et les bureaux du personnel.

Toute la circulation dans le bâtiment répond strictement aux normes relatives aux normes PMR (Personnes à mobilité réduite).

Une construction durable

Le projet s’inscrit tout à fait dans les critères d’une construction durable :

  • Le bâtiment répond aux critères de haute performance énergétique en vigueur ;
  • En vue de son orientation sud-ouest à rue, des écrans pare-soleil et des vitrages pare-soleil sont prévus afin de limiter la surchauffe ;
  •  Une citerne d’eau de pluie alimente les sanitaires ;
  • Une toiture verte recouvre des parties plates du complexe ;
  • Les matériaux utilisés sont robustes et résistent au vandalisme afin de garantir leur durabilité.

Fiche technique

Pouvoir adjudicataire et auteur du projet : Régie des Bâtiments

Propriétaire et maître d’ouvrage : Befimmo

Occupants : SPF Justice | SPF Finances (Restaurant FEDOREST)

Architecte - Suivi du chantier : ARCADE ARCHI

Entrepreneur : WUST S.A.

Durée des travaux :

1ère phase : janvier 2017 - septembre 2019

2e phase  : janvier 2019 - janvier 2020

Superficie du site : 8221 m² et 63 emplacements de parking

Durée de location : 25 ans (avec option d’achat à la fin de la durée de location)

Coût travaux de première installation - phase 1 : € 3.125.291,88

Coût travaux de première installation - phase 2 : € 415.782,79

 

Dossier actualisé le 15 février 2019

Galerie photografique

Vous trouverez 10 photos du projet dans la galerie ci-dessous. Cliquez sur une photo pour l'agrandir