Bruxelles
Office des Étrangers

Office des Étrangers

Boulevard Pachéco 44
1000 Bruxelles

 
Voir plus de photos

Retour aux Projets

De janvier à novembre 2018, la Régie des Bâtiments a effectué des travaux dans le bâtiment situé le long du Boulevard Pachéco. Depuis la fin des travaux, celui-ci accueille le personnel de l’Office des Etrangers, anciennement installé dans le WTC II. Tout comme le projet « Eurostation », le projet « Pachéco » s’intègre au master plan Bruxelles dont l’objectif est de relocaliser les services publics fédéraux se trouvant dans le bâtiment WTC II à Bruxelles et dont le bail se termine le 31 décembre 2018.

 

Historique

Construit dans les années 1960, le bâtiment « Pachéco » était à l’origine le siège social du Crédit Communal. Après sa fusion en 1996 avec le Crédit Local de France, le Crédit Communal est devenu Dexia. Le groupe Dexia changea de nom en 2012 pour devenir Belfius. Malgré les changements de nom et les fusions, le bâtiment Pachéco est resté le siège central du groupe jusqu’à son déménagement vers la Rogier Tower en 2014.

En tant que siège central du groupe Belfius, les étages ainsi que le rez-de-chaussée étaient constitués de salles de réunion et des bureaux des employés. Au premier sous-sol se trouvaient les coffres forts mais également le hall d’accueil et les guichets de la banque. Ce front-office de Belfius était accessible via les galeries du Passage 44.

Belfius est le propriétaire du bâtiment Pachéco et la Régie des Bâtiments en est le locataire pour une durée de 18 années. L’Office des Etrangers dispose désormais d’un bâtiment entièrement rénové et adapté à ses besoins.

Travaux d'aménagement

Aménagement des sous-sols

Le bâtiment comporte douze étages, un rez-de-chaussée et trois sous-sols. Si les travaux des différents étages consistent essentiellement à l’aménagement et les finitions pour le passage en new ways of working, les sous-sols et le rez-de-chaussée ont quant à eux subis de plus importants travaux : gros oeuvre et démontage des installations électriques, de chauffage et d’HVAC.

Le premier sous-sol a été aménagé pour servir d’entrée réservée aux demandeurs d’asile et contient une grande salle d’attente. Elle bénéficie de toutes les facilités nécessaires : des sanitaires, un espace de jeux pour les enfants, un fumoir, un local pour les bagages, une salle de contrôle ainsi qu’un système de dispatching et de scanning. Le tout étant accessible aux personnes à mobilité réduite.

Le deuxième sous-sol rassemble quant à lui les archives (12 kilomètres), un parking à vélo ainsi que des bornes de recharge pour voitures électriques. À ce niveau se trouve également l’espace de centralisation des grandes imprimantes.

Au troisième sous-sol se trouve un parking public avec des emplacements réservés pour l’Office des Etrangers.

Rez-de chaussée

Au rez-de-chaussée se trouve l’imposant hall d’accueil du bâtiment. Un système de speedgates y a été installé pour garantir un accès rapide et sécurisé au bâtiment. Le rez-de chaussée comprend également la plus grande salle de réunion du bâtiment ainsi que la cafeteria du personnel.

Une imposante oeuvre d’art protégée recouvrant l’entièreté du mur du hall d’entrée, et visible à certains étages, fut l’un des défis du chantier. Les travaux devaient être réalisés tout en respectant cette oeuvre d’art et en l’intégrant de manière harmonieuse au reste du projet.

Aménagement des étages

Au premier étage ont été aménagées une salle de presse ainsi que des salles de réunion pour les réunions avec des intervenants externes. L’une de ces salles a été équipée d’un mur mobile, qui permet de moduler l’espace de la salle en fonction des besoins.

D’importants travaux ont été effectués du 2ème au 12ème étages dans le but d’offrir au personnel de l’Office des étrangers des espaces de travail modernes. En suivant le principe des « new ways of working », les espaces de bureaux sont désormais flexibles et dynamiques, favorisant la mobilité au sein du bâtiment. Près de 900 postes de travail complètement modernisés sont mis à disposition à l’Office des Etrangers.

Malgré une structure similaire, chaque étage a sa propre personnalité. En effet, chaque étage dispose d’une couleur différente. Ces couleurs se retrouvent par exemple dans le mobilier ou dans la signalétique de chaque étage. La signalétique est centrée autour du concept des quatre points cardinaux. On se repère donc dans le bâtiment en suivant les indications « North », « South », « East » et « West ».

Un bâtiment éco-dynamique

Le bâtiment Pachéco a été réaménagé de manière éco-dynamique. C’est-à-dire que l’occupation des espaces est optimisée, mais aussi que les dépenses énergétiques du bâtiment sont réduites. Par exemple, les zones où on  travaille 7/7 jours et 24/24 heures sont chauffées en permanence par un circuit distinct. Les autres zones sont uniquement chauffées pendant les heures de bureaux. L’éclairage des zones de travail se fait par des détecteurs de  mouvement.

Un système de « rideaux d’air » crée un flux d’air qui forme une barrière entre l’intérieur et l’extérieur du bâtiment. L’objectif de ces rideaux d’air est de créer une séparation climatique en réchauffant les courants d’air entrant et en réduisant les pertes d’énergie vers l’extérieur. Ce système fonctionne en hiver, comme en été et permet un meilleur confort au niveau de la température intérieure du bâtiment.

Le confort des utilisateurs est également central au projet. Il a été optimisé grâce aux apports de lumière naturelle, la qualité de l'air intérieur et une acoustique maîtrisée.

Un bâtiment accessible pour tous

En concertation avec, entre autres, la Ligue Braille, la Régie des Bâtiments a étudié l’aménagement du bâtiment pour les personnes aveugles et malvoyantes. Des lignes/dalles podotactiles ont été installées aux étages et sont  prévues au rez-dechaussée. Il s’agit d’un revêtement de sol présentant une texture, ce qui permet aux personnes atteintes d’une déficience visuelle de se repérer grâce au toucher par les pieds ou la canne blanche.

Ces dalles podotactiles permettent de signaler un obstacle ou un chemin dans le bâtiment et de circuler dans celui-ci en toute sécurité. Une signalétique adaptée ainsi qu’un jeu de contraste entre le sol, les murs et les portes ont également été prévus afin que les personnes malvoyantes puissent se repérer facilement dans le bâtiment.

L’accès des personnes à mobilité réduite a été facilité et amélioré: absence de marches, largeur de portes et clinches adaptées, etc.

La Régie des Bâtiments, maître d’ouvrage

La Régie des Bâtiments, le gestionnaire immobilier de l’État fédéral, est intervenue en qualité de maître de l’ouvrage de ce projet. Les travaux ont été réalisés par l'Association Momentanée Louis De Waele - Beddeleem. Le défi de taille fut le timing: les travaux devaient absolument être terminés pour le mois d’octobre 2018 afin de laisser le temps au personnel de l’Office des Etrangers de pouvoir emménager dans leurs nouveaux locaux.

Pour pallier au manque de temps disponible pour le projet et pour ne pas mettre en péril l’emménagement des futurs occupants, un emménagement progressif a été planifié. Le 1er octobre 2018, les premiers services de l’Office des Etrangers pouvaient emménager dans le bâtiment. A partir de cette date, chaque semaine, d’autres services ont pu rejoindre leurs nouveaux locaux et ce jusqu’au lundi 3 décembre 2018, date à laquelle le dernier service de
l’Office des Etrangers a emménagé.

Fiche technique

Adresse : Boulevard Pachéco 44, 1000 Bruxelles
Propriétaire : Belfius
Locataire et maître de l’ouvrage aménagement : Régie des Bâtiments
Occupant : Office des Etrangers
Entrepreneur : Association Momentanée : Louis De Waele - Beddeleem
Durée de location : 18 ans
Durée des travaux : janvier 2018 – novembre 2018
Superficie : 32 989 m²
Investissement Régie: env. 13,2 millions d’euros (travaux, compactus, incentive NWOW)
Loyer annuel : 5,2 millions d’euros

 

Dossier actualisé le 17 décembre 2018.

Galerie photografique

Vous trouverez 6 photos du projet dans la galerie ci-dessous. Cliquez sur une photo pour l'agrandir