Bruxelles
Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique

Rue de la Régence 3
1000 Bruxelles

Voir plus de photos

Retour aux Projets

Dès leur création au 18e siècle, les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique (MRBAB) se sont installés dans et aux alentours de la rue de la Régence à Bruxelles. À travers les années, les bâtiments ont connu diverses extensions, adaptations et rénovations. En 2018, la Régie des Bâtiments a rénové la salle 52 (petite salle Rubens) et la cage d’escalier qui mène à la salle Balat.

Musée

Les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique se composent de différents musées : le musée OldMasters, le musée Magritte, les maisons-ateliers Wiertz et Meunier, le musée Moderne et le musée Fin-de-Siècle.

Historique

Pour les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, tout commence en 1797 lorsque diverses œuvres d’art sont rassemblées dans l’ancien Palais de Charles de Lorraine. Comme les collections s’accroissent petit à petit, le musée s’agrandit en 1829 par l’ajout du Palais de l’Industrie nationale dans la rue du Musée.

En savoir plus sur l’histoire des bâtiments

Vaste projet de restauration

Les bâtiments des Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique dans et aux alentours de la rue de la Régence font l’objet d’un vaste projet de restauration étalé sur plusieurs années et réalisé en différentes phases.

L’identité marquée du musée constitue le fil rouge commun à toutes les phases du projet. Le parti architectural reste fidèle à l’histoire du musée tout en mettant en évidence les nouvelles interventions. Ainsi, les matériaux d’origine tels que le staff, la pierre naturelle et le bois ont été conservés tandis que l’acier, le verre ou le laiton introduisent une note contemporaine. Toutes les techniques sont intégrées de façon discrète et esthétique dans le décor.

En savoir plus sur les différentes phases du projet de rénovation

Rénovation des toits

La Régie des Bâtiments attache beaucoup d’importance à ce que les pièces de collection des musées royaux des Beaux-Arts de Belgique puissent être exposées dans les meilleures conditions. C’est pourquoi elle s’efforce de résoudre au plus vite les problèmes les plus urgents et, de manière générale, de remplacer tous les toits des musées. Elle le fait dans le respect des règles et procédures administratives (marchés publics) et avec les moyens (personnel/budget) dont elle dispose. En cas de problèmes urgents, des rénovations ponctuelles sont immédiatement exécutées en concertation avec le musée.

Les musées royaux des Beaux-Arts de Belgique se composent de bâtiments de différentes époques et architectures. Les toitures (environ 12 500 m²) nécessitaient une remise à neuf totale. Une partie considérable a ainsi déjà été rénovée par la Régie des Bâtiments ces dernières années. Pour les toitures restantes, une rénovation est en cours ou programmée.

Ainsi, la Régie des Bâtiments a rénové il y a peu le toit de la cage d’escalier Balat et réparé la toiture plate au-dessus des salles Delporte. En novembre 2019, les travaux de remplacement de la gouttière des hôtels Argenteau et Gresham ont commencé.

Toit cage d’escalier Balat

En 2018, le toit en zinc de la cage d’escalier qui mène à la salle Balat a été entièrement rénové et isolé en polyuréthane. Étant donné que le toit n’était plus étanche, le plâtrage et la peinture intérieurs étaient également endommagés. Les parties endommagées ont été restaurées et la cage d’escalier a été complètement repeinte dans les couleurs d’origine. Les anciens lampadaires ont également été remplacés par de nouveaux de type LED.

Gouttière bâtiments Argenteau et Gresham

La gouttière des bâtiments Argenteau et Gresham (bâtiment sur le coin de la rue de la Régence et la Place Royale) doit être renouvelée. Les travaux ont commencé en novembre 2019.

Rénovation toit incliné Delporte

La toiture plate au-dessus des salles d’exposition Delporte (côté Place du Musée) a déjà été entièrement renouvelée. Il ne reste plus que la toiture inclinée. Pour le moment, la rénovation du toit Balat est prioritaire. Ensuite, le toit incliné au-dessus des salles Delporte sera pris en charge. L’auditoire et les salles d’exposition Delporte sont entièrement renouvelés.

Toit Magritte

Les ardoises de façade des combles du musée Magritte (Place Royale) comprennent de l’amiante et doivent être remplacées. À terme, le roofing de ces combles devra également être renouvelé.  La priorité est donnée au toit Balat. Après la rénovation de ce toit, ce sera au tour du toit Magritte d’être rénové.

Toit Balat

Vu l’ampleur du toit de la salle Balat (le grand bâtiment où se trouve l’entrée principale du musée), sa rénovation devra probablement être exécutée en plusieurs phases.

Un cahier des charges doit d’abord être rédigé, contenant une description détaillée des travaux à exécuter. La Régie des Bâtiments examine actuellement si elle peut l’élaborer en propre gestion ou si elle doit faire appel à un bureau d’étude externe.

Bâtiment de musée situé sur la Place du Musée

La rénovation de la toiture rectangulaire du bâtiment de musée situé sur la Place du Musée, fera partie du grand Masterplan qui doit être élaboré pour le musée. Ce Masterplan doit tenir compte du programme des besoins du musée et est centré sur l’organisation interne du musée.

Salle 52 (petite salle Rubens)

En 2018, la Régie des Bâtiments a rénové la salle 52, connue depuis quelques années sous le nom de « salle qui pleure » à cause de taches en forme de larmes apparues sur ses murs. 

La cause exacte étant inconnue, la Régie des Bâtiments a travaillé ces dernières années à la mise en place d'une solution durable en collaboration avec les spécialistes de la société SIGMA.

Plus utilisée depuis des années, la salle a été repeinte suivant un procédé particulier comprenant plusieurs nettoyages et couches de peinture protectrices. S’agissant d’une problématique unique, ce procédé n’a été utilisé que dans cette salle.

Le revêtement de sol a également été renouvelé : les anciennes dalles de tapis ont été remplacées par un tapis ignifuge fixe.

Fiche technique

Propriétaire : État belge
Maître d’ouvrage : Régie des Bâtiments
Occupant : Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique

Cage d'escalier Balat

Entrepreneur : Orlando Fabrice SPRL
Durée des travaux : 90 jours ouvrables
Investissement : 318.574,54 d'euros TVAC

Salle 52 (petite salle Rubens)

Entrepreneur : Veldeman Aannemingen
Superficie du site : 240 m²
Durée des travaux : 40 jours ouvrables
Investissement : 48.103,03 d'euros TVAC

 

Dossier actualisé en julliet 2019.