Bruxelles
Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique

Rue de la Régence 3
1000 Bruxelles

Voir plus de photos

Retour aux Projets

Dès leur création au 18e siècle, les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique (MRBAB) se sont installés dans et aux alentours de la rue de la Régence à Bruxelles. À travers les années, les bâtiments ont connu diverses extensions, adaptations et rénovations.

Musée

Les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique se composent de différents musées : le musée OldMasters, le musée Magritte, les maisons-ateliers Wiertz et Meunier, le musée Moderne et le musée Fin-de-Siècle.

Historique

Pour les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, tout commence en 1797 lorsque diverses œuvres d’art sont rassemblées dans l’ancien Palais de Charles de Lorraine. Comme les collections s’accroissent petit à petit, le musée s’agrandit en 1829 par l’ajout du Palais de l’Industrie nationale dans la rue du Musée.

En savoir plus sur l’histoire des bâtiments

Vaste projet de restauration

Les bâtiments des Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique dans et aux alentours de la rue de la Régence font l’objet d’un vaste projet de restauration étalé sur plusieurs années et réalisé en différentes phases.

L’identité marquée du musée constitue le fil rouge commun à toutes les phases du projet. Le parti architectural reste fidèle à l’histoire du musée tout en mettant en évidence les nouvelles interventions. Ainsi, les matériaux d’origine tels que le staff, la pierre naturelle et le bois ont été conservés tandis que l’acier, le verre ou le laiton introduisent une note contemporaine. Toutes les techniques sont intégrées de façon discrète et esthétique dans le décor.

En savoir plus sur les différentes phases du projet de rénovation

Rénovation des toits

toiture_msk_2020.jpg

La Régie des Bâtiments attache beaucoup d’importance à ce que les pièces de collection des musées royaux des Beaux-Arts de Belgique puissent être exposées dans les meilleures conditions. C’est pourquoi elle s’efforce de résoudre au plus vite les problèmes les plus urgents et, de manière générale, de remplacer tous les toits des musées. Elle le fait dans le respect des règles et procédures administratives (marchés publics) et avec les moyens (personnel/budget) dont elle dispose. En cas de problèmes urgents, des réparations ponctuelles sont immédiatement exécutées en concertation avec le musée.

Depuis 2017, la Régie des Bâtiments s’attèle à la rénovation des toitures. Certaines sont déjà terminées :

  • la toiture du patio ;
  • les toitures plates au-dessus des salles Delporte ;
  • la toiture de la cage d’escalier Balat ;
  • la toiture et la gouttière des hôtels Argenteau et Gresham.

La Régie des Bâtiments est en relation étroite avec le musée afin d’établir le meilleur planning et les travaux d’entretien préventifs nécessaires.

La prochaine étape de ce grand projet est la phase 4C. Elle comporte non seulement la rénovation de la toiture, mais aussi les deux étages d’espaces d’exposition du bâtiment sur la place du Musée.

La Régie des Bâtiments fera d’abord réaliser une étude qui sera principalement axée sur la gestion énergétique et l’expérience des visiteurs (accueil, circuit, sorties de secours, etc.). Ce, afin de déterminer le nombre maximum de visiteurs dans les salles en toute sécurité.

Le timing initial a toutefois dû être revu en juin 2020. En effet, la collaboration avec le mécène privé, avec qui les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique étaient en concertation pour financer l’étude, n’aura finalement pas lieu. L’étude doit donc être financée  par la Régie des Bâtiments, qui reprend avec le musée la coordination du projet de restauration afin d’exécuter les travaux dans un délai réaliste, tout en tenant compte des procédures légales.

Les prochaines toitures à être rénovées seront celles du bâtiment Balat (phase 5) et du Musée Magritte, ainsi que les toitures inclinées au-dessus des salles Delporte.

Fiche technique

Propriétaire : État belge
Maître d’ouvrage : Régie des Bâtiments
Occupant : Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique

Gouttière bâtiments Argenteau et Gresham

Entrepreneur : Orlando Fabrice SPRL
Durée des travaux : 60 jours ouvrables
Investissement : 144.000 d'euros TVAC

Cage d'escalier Balat

Entrepreneur : Orlando Fabrice SPRL
Durée des travaux : 90 jours ouvrables
Investissement : 319.000 d'euros TVAC

 

Dossier actualisé en août 2020.