Bruxelles
Musée des instruments de musique

Musées royaux d'Art et d'Histoire

Rue Montagne de la Cour 2,

1000 Bruxelles

Voir plus de photos

Retour aux Projets

L'ensemble du Musée est constitué de trois bâtiments d'origine différente : l'hôtel néoclassique, l'édifice métallique Art-Nouveau de Saintenoy et une nouvelle construction dans la rue Villa Hermosa.

Le musée a été créé en 1877. Logé à l'origine dans les combles du Conservatoire, le Musée et ses collections ont été accueillis dans divers bâtiments aux abords du Petit Sablon sans qu'aucun ne soit réellement adapté à ses fonctions. Au fil du temps, ses collections se sont enrichies et ses activités diversifiées. Il est alors décidé de l'installer dans les anciens bâtiments Old England afin de lui permettre de trouver de meilleures conditions de fonctionnement et de développer au mieux ses activités.

La réaffectation d'Old England débute en 1989. Le bâtiment s'était fort détérioré depuis son inoccupation. L'adaptation à sa nouvelle destination entraîne des travaux considérables. C'est en 2000 que le MIM intègre ses nouveaux locaux.

L'ensemble du Musée est constitué de trois bâtiments d'origines différentes qui forment un quadrilatère d'environ 31 mètres de large sur 47 mètres de long : l'hôtel néoclassique, l'édifice métallique Art-Nouveau de Saintenoy et une nouvelle construction dans la rue Villa Hermosa.

Le bâtiment Saintenoy

Dès le départ, il est décidé d'utiliser cet édifice comme colonne vertébrale du musée et de l'affecter aux circulations. Ce choix a permis d'éviter les exigences engendrées par la fonction muséale : les problèmes de climatisation et de résistance au feu. Employer le Saintenoy pour l'accès aux visiteurs impliquait un effort de mise en valeur. Le bâtiment a donc été restauré dans son état d'origine sur base des rares documents d'époque ainsi que sur les découvertes faites en cours de chantier, par exemple : les ornements en fer forgé, en fonte ou en grès cérame, les éléments décoratifs des poutres et des plafonds, les mosaïques du rez-de-chaussée...La silhouette originale a ainsi été retrouvée grâce au rétablissement de tous ces éléments et principalement de la tourelle d'angle et de la marquise vitrée située au-dessus de l'entrée.

La corrosion avancée du métal a contraint au démontage complet de la façade. Les parties métalliques ont été repeintes dans la couleur d'origine. A l'intérieur, la structure métallique d'origine a été dégagée, l'escalier remonté et l'ascenseur reconstruit.

En 1994, le prix du Quartier des Arts a couronné la qualité du travail de restauration des façades.

Le bâtiment néoclassique

Une étude approfondie de l'immeuble a fait apparaître que ni l'agencement des espaces, ni la stabilité ne répondaient aux exigences de fonctionnement du Musée des Instruments de Musique. Il était dès lors indispensable de procéder à une refonte intérieure complète du bâtiment. Les niveaux ont été recomposés de manière à agrandir les surfaces utiles.

Deux ensembles datant de la reconstruction intérieure de 1913 ont été reconstitués : l'ancien escalier en marbre avec ses galeries et vitrines d'acajou qui débouchait place Royale et une salle au deuxième étage décorée de marbre, de miroirs et de lambris moulurés.

Cet immeuble est principalement affecté aux expositions. S'y trouvent aussi une salle de concert, une bibliothèque, des bureaux et des ateliers de restauration.

Le bâtiment annexe

Un nouveau bâtiment a été construit rue Villa Hermosa, derrière l'édifice de Saintenoy. Il abrite principalement les réserves où sont conservés les instruments de musique qui ne peuvent être exposés dans les salles.

Fiche technique

Propriétaire : Etat belge
Maître d’ouvrage :  Régie des Bâtiments
Occupant : Musée des Instruments de Musique

 

Dossier actualisé le 23 juin 2017

Galerie photografique

Vous trouverez 9 photos du projet dans la galerie ci-dessous. Cliquez sur une photo pour l'agrandir