Bastogne
Mémorial du Mardasson

Colline du Mardasson
6600 Bastogne

Voir plus de photos

Retour aux Projets

English version

Le Mémorial du Mardasson est un monument de guerre érigé en mémoire de la bataille des Ardennes, une des dernières grandes batailles de la Seconde Guerre mondiale. Il se trouve près du Bastogne War Museum. L’État belge est en partie propriétaire du site sur lequel se trouvent le monument et le musée. 

Historique 

Le Mémorial du Mardasson, créé à l’initiative de l’Association belgo-américaine, a été inauguré le 16 juillet 1950 en présence du Général Anthony McAuliffe, commandant de la 101e division aéroportée pendant la défense de Bastogne.  
Le monument a été conçu par l’architecte liégeois Georges Dedoyard.

Le Mémorial du Mardasson commémore la bataille des Ardennes qui a eu lieu du 16 décembre 1944 au 16 janvier 1945. Au cours de cette bataille, les alliés ont combattu l’offensive surprise de l’armée allemande. De très nombreuses personnes, dont beaucoup de soldats américains, y ont perdu la vie. Le monument perpétue le souvenir des 76 890 soldats américains qui ont donné leur vie ou qui ont été gravement blessés pendant cette bataille pour la libération de la Belgique. Il symbolise aussi le lien d’amitié durable entre les peuples belge et américain qui ont combattu coude à coude contre l’occupant allemand. 

La bataille des Ardennes est également connue comme « The battle of the Bulge ».

Le choix de l’emplacement du monument s’est porté sur Bastogne, car la ville était au centre de la bataille des Ardennes.  

À côté du Mémorial du Mardasson se trouve le Bastogne War Museum. Le musée a ouvert ses portes en mars 2014 et est consacré à la Seconde Guerre mondiale et à la bataille des Ardennes. Auparavant, le bâtiment abritait le Bastogne Historical Center, qui a été fermé en 2011 pour être agrandi et rénové en profondeur. 

Le Mémorial du Mardasson et le musée jouissent d’une renommée internationale et attirent en moyenne 150 000 visiteurs chaque année. 

Un monument en forme d’étoile avec une crypte

L’imposant monument, qui se dresse sur la colline de Mardasson, a la forme d’une étoile à cinq branches, le symbole de l’armée américaine. 
Sur la frise du monument sont inscrits les noms des 48 États américains de l’époque en lettres de bronze. L’histoire de la bataille des Ardennes et les noms des principales unités américaines qui ont participé à la bataille sont gravés sur les colonnes.
Une pierre commémorative est érigée au centre du monument.
 
Un escalier en colimaçon en pierre permet d’accéder au sommet du monument, où s’offre aux visiteurs une impressionnante vue panoramique des champs de bataille d’autrefois.  
Au pied du Mémorial du Mardasson se trouve une crypte qui abrite 3 autels représentant chacun un culte différent : le judaïsme, le protestantisme et le catholicisme. Les autels sont décorés de mosaïques de l’artiste français Fernand Léger. 

Embellissement de l’architecture paysagère

L’État belge est en partie propriétaire du domaine dans lequel se trouvent le monument et le Bastogne War Museum. 

En 2013, l’État belge, représenté par la Régie des Bâtiments, a conclu un bail emphytéotique avec la ville de Bastogne à des fins d’utilité publique. Le but était de mettre à la disposition de la ville une zone proche du Bastogne War Museum pour qu’elle puisse y aménager un parking destiné aux visiteurs. 

En avril 2019, cette zone donnée en emphytéose a été élargie aux espaces verts autour du Mémorial du Mardasson, permettant à la ville de procéder à d’autres aménagements paysagers autour du monument et d’améliorer l’accès au public. 

Accessibilité aux personnes à mobilité réduite

En 2019, la Régie des Bâtiments a exécuté des travaux afin de permettre l’accès du Mémorial du Mardasson aux personnes à mobilité réduite grâce à l’aménagement d’une rampe.   

Restauration et rénovation par phases

Pour marquer le 75e anniversaire de la Bataille des Ardennes, la restauration et la rénovation du Mémorial Mardasson ont débuté à l'automne 2019. 

Dans une première phase, le monument et la crypte ont été nettoyés en profondeur et le pavage a été restauré.

La seconde phase prévoit la restauration structurelle du monument. Le planning de cette phase n’est pas encore établi actuellement.

Cette rénovation est le fruit d’une collaboration entre l’ambassade des États-Unis en Belgique, la Régie des Bâtiments et la ville de Bastogne.

L’American Overseas Memorial Day Association (AOMDA) finance les travaux. L’AOMDA est un partenariat public-privé composé de représentants de l’ambassade des États-Unis en Belgique, de l’American Battle Monuments Commission et de l’AOMDA Foundation. Elle a créé le Bastogne Memorial Fund en vue de récolter des fonds aux États-Unis pour la restauration du monument. 

L’American Battle Monuments Commission (ABMC) gère les travaux. L’AMBC est une agence indépendante de l’administration fédérale des États-Unis qui gère les tombes et monuments commémoratifs militaires sur le territoire américain et à l’étranger.

Fiche technique    

Propriétaire et tréfoncier : État belge
Emphytéote : ville de Bastogne
Durée de l’emphytéose : 50 ans (jusqu’en 2063 inclus)
Superficie du terrain donné en emphytéose : 15 460 m² + 31 694 m²
Investissement de la Régie des Bâtiments dans la rampe pour les personnes à mobilité réduite : 125 841 euros (T.V.A. comprise)
Entrepreneur pour la rampe pour les personnes à mobilité réduite : entreprise Picard (Tenneville)

 

Dernière modification le 11 décembre 2019.

Galerie photografique

Vous trouverez 12 photos du projet dans la galerie ci-dessous. Cliquez sur une photo pour l'agrandir