Holsbeek
Centre fermé pour femmes

De Vunt 19
3220 Holsbeek

Voir plus de photos

Retour aux Projets

Dans le cadre de la politique d’extension des centres fermés et de l’approche plus humaine des groupes cibles vulnérables, le gouvernement a décidé en 2017 de transformer l’ancien centre de retour ouvert à Holsbeek en un centre fermé pour femmes. Le centre peut héberger une cinquantaine de femmes.

Politique d’extension et d’humanisation des centres fermés

L’accord de gouvernement du 9 octobre 2014 prévoit l’encouragement de la politique de retour, l’extension des centres fermés et leur humanisation vis-à-vis des groupes cibles vulnérables.   

Dans ce cadre, le gouvernement a approuvé le « Masterplan centres fermés » lors du Conseil des ministres thématique du 14 mai 2017 relatif à la sécurité, la justice et la défense. Ce Masterplan implique que de nouveaux centres fermés viendront s’ajouter et que la capacité d’accueil des centres existants sera étendue.

Par conséquent, il a été décidé de transformer l’ancien centre d'accueil ouvert à Holsbeek en un centre fermé. 

A l’origine,  ce bâtiment était un hôtel Formule 1. La Régie des Bâtiments l’a acheté en 2012 pour en faire un centre d'accueil ouvert. Il a d’abord été utilisé par la Croix Rouge avant de rester inoccupé pendant un certain temps. 

Le choix s’est porté sur ce bâtiment à Holsbeek parce qu’il se prêtait bien à une transformation à court terme en un centre fermé pour femmes. 
De plus, l’immeuble offrait la possibilité de prévoir une intimité suffisante pour les occupantes, ce qui s’inscrit dans le cadre de l’humanisation des centres fermés. L’ancien hôtel se composait de chambres de 9 m², chacune équipée d’un lavabo et d’une TV avec un canal info numérique. Elles peuvent accueillir une ou deux occupante(s). 

Jusqu’à présent, les femmes séjournaient dans les centres de Bruges et Steenokkerzeel, dans des dortoirs ou dans des chambres de 4 personnes sans lavabo ou téléviseur individuel.
Des locaux sont également prévus pour des activités récréatives (coiffure, cuisine, soins du corps,...)

Travaux de rénovation

L’immeuble se compose d’un vide sanitaire, d’un rez-de-chaussée et d’un premier étage. 8 ailes y ont été aménagées :

Rez-de-chaussée : 

  • Aile 1: entrée, accueil et aile médicale
  • Aile 2: réfectoire et cuisine
  • Aile 3: chambres pour les occupants
  • Aile 4: chambres pour les occupants

Premier étage :

  • Aile 5: chambres pour les occupants
  • Aile 6: administration
  • Aile 7: chambres pour les occupants
  • Aile 8: espace de récréation / stock / local entreprise de nettoyage

Il y a 32 chambres au total réparties sur 4 ailes. Il s’agit des anciennes chambres d’hôtel qui ont été aménagées avec un lit superposé. De cette manière, une flexibilité maximale est possible pour la capacité d’accueil. Dans certaines chambres, les occupantes séjourneront seules et dans d’autres, elles seront à deux. 

Pour transformer l’immeuble en centre fermé, la Régie des Bâtiments a réalisé un certain nombre de travaux de rénovation :

  • L’entrée a été totalement réaménagée et un nouveau guichet a été aménagé.
  • Une nouvelle porte d’accès a été prévue pour l’entrée ainsi qu’une nouvelle porte dans le réfectoire pour l’accès au préau. Les portes d’accès existantes ont été peintes.
  • Des petites adaptations ont été faites dans les chambres à coucher. Ainsi, certains lavabos ont été déplacés, certains robinets ont été renouvelés, certains lits ont été enlevés et des films de sécurité ont été placés sur les miroirs. Le point lumineux central et le point lumineux au lavabo ont été renouvelés et une lampe de lecture par personne a été installée au niveau du lit superposé. 
  • De nouvelles antennes paraboliques ont été installées de manière à pouvoir prévoir une TV dans chaque chambre.     
  • Dans le réfectoire situé au rez-de-chaussée, la cuisine ouverte a été démolie et entièrement rénovée. 
  • Le tapis usé dans les couloirs et dans les escaliers a été remplacé par un nouveau tapis de qualité durable. 
  • Un nouveau revêtement de sol vinylique a été posé dans le réfectoire, la cuisine et l’entrée. 
  • En raison de sa capacité limitée, la citerne à mazout a été remplacée par un modèle plus grand. La chaudière a été vérifiée et à nouveau contrôlée. Les conduites ont été isolées.
  • Les accès existants des espaces techniques derrière chaque bloc sanitaire ont été remplacés par des portes verrouilables.
  • Les appareils sanitaires étaient encore en bon état. Les systèmes de rinçage ont tous été contrôlés et remplacés si nécessaire.
  • Les murs intérieurs ont été repeints et des petites réparations ont été réalisées comme le remplacement des plinthes, l’enlèvement des câbles épars,...  
  • Dans le préau, un auvent a été installé pour protéger de la pluie.
  • Les conduits de ventilation flexibles existants sur la toiture ont été remplacés par des conduits galvanisés.
  • Les exutoires de fumée dans les cages d’escalier ont été entièrement rénovés. 
  • En ce qui concerne la façade extérieure, les plaques de façade ont été remplacées où nécessaire. 
  • Les fenêtres extérieures ont été sécurisées avec un grillage. Excepté dans l’aile administrative et l’ancienne conciergerie au premier étage.
  • L’auvent à l’entrée a été enlevé et remplacé par un nouveau.
  • L’ensemble du jardin a été nettoyé.
  • Le parking a été remis en état et un nouveau marquage a été posé.

Sécurisation

Dans le centre, un certain nombre de portes de sécurité supplémentaires avec système de badge étaient nécessaires, d’une part pour séparer les différentes ailes des occupantes, d’autre part pour protéger les espaces personnels et autres des personnes non autorisées. 

L’entrée du centre et la porte d’évacuation située à l’arrière devaient également être sécurisées. 
Le système de caméras a été rénové et étendu. 

Quelques nouvelles clôtures ont été installées autour du bâtiment. Une haute clôture a été prévue dans le préau au niveau du réfectoire. 

Fiche technique

Propriétaire : État belge
Maître d’ouvrage : Régie des Bâtiments
Occupant : Office des Étrangers
Entrepreneur : 

  • Dossier construction + HVAC : ELR Bouw (Boortmeerbeek)
  • Dossier électricité et sécurisation : GLI Technics (Haacht)
  • Dossier antennes paraboliques : CORIOTECH (Zandhoven)

Délai d'exécution: novembre 2018 - avril 2019
Prix total : 

  • Construction + HVAC : environ 420 103 euros (TVA comprise)
  • Électricité et sécurisation : environ 121 071 euros (TVA comprise)
  • Antennes paraboliques : environ 39 171 euros (TVA comprise), dont 16 809 euros par l’Office des Étrangers. 

 

Dernière modification le 8 mai 2019

Galerie photografique

Vous trouverez 9 photos du projet dans la galerie ci-dessous. Cliquez sur une photo pour l'agrandir