Alost
Centre de psychiatrie légale

SPF Justice | SPF Santé publique
Voir plus de photos

Retour aux Projets

Le Masterplan III : Détention et internement dans des conditions humaines, approuvé le 18 novembre 2016, prévoit la construction d'un centre de psychiatrie légale pouvant accueillir 120 personnes à Alost.

Il s'agit de ce qu'on appelle un centre longstay, qui répond à un besoin d’accueil et de soins spécifiques pour les patients internés qui ne tirent plus profit de leur traitement et présentent un profil de risques élevés et permanents. Ce nouveau centre accueillerait tant des hommes que des femmes.

Procédure DBFMO

Le conseil des ministres a chargé la Régie des Bâtiments de poursuivre le développement du dossier et de lancer une procédure DBFMO  – DBFMO signifiant Design, Build, Finance, Maintain et Operate. Il s'agit d'un partenariat public-privé, où la Régie des Bâtiments recherche un partenaire privé qui prend à son compte la conception, la construction, le financement, l'entretien et l'exploitation du centre. Dans le DBFMO, un projet intégré est réalisé et l'on collabore dès le début. De plus, chaque partenaire partage son savoir-faire.

Contrairement aux centres de psychiatrie légale de Gand et d'Anvers, la nouvelle procédure reprend également l'exploitation, afin de coordonner de manière optimale la conception, la construction, l'entretien et l'exploitation.

État d’avancement

Le 4 septembre 2020, le Gouvernement flamand a décidé de lancer une nouvelle initiative de planification pour le PES (plan d’exécution spatial) « Centre de Psychiatrie légale Alost ». Elle doit permettre la construction d’un CPL sur un site central en Flandre. La réalisation d’un CPL à Alost requiert une recherche approfondie des alternatives et l’établissement d’un PES régional. Le département de l’Environnement entreprendra les démarches nécessaires pour lancer à court terme le processus de planification d’un CPL sur le territoire d’Alost. Dans un premier temps, une note de départ sera soumise au Gouvernement flamand. Le département de l’Environnement travaille à cet égard en collaboration avec les services fédéraux compétents et la ville d’Alost. La procédure prévoit également une consultation et une participation publiques.

En parallèle, la Régie des Bâtiments fera appel à un consultant externe pour élaborer un contrat DBFMO, ainsi que lancer et accompagner le marché DBFMO jusqu’à son attribution à un consortium privé. Ce consultant entamera sa mission en 2021. 

La publication du marché DBFMO est prévue pour 2021 au plus tôt. Les offres pourraient alors être introduites dans le courant de 2022, l’attribution du marché est prévue pour 2023 au plus tôt. Selon le temps que prendra l’obtention des permis nécessaires, les travaux de construction pourraient commencer en 2024-2025.  Les travaux dureront environ deux ans. 

 

Dossier actualisé le 8/10/2020.

Galerie photografique

Vous trouverez 1 photos du projet dans la galerie ci-dessous. Cliquez sur une photo pour l'agrandir