Palais de justice d’Anvers : système de scannage et accueil

Retour vers la page de projet relative au palais de justice

Système de scannage

Le chantier d’aménagement d'un système de scannage dans la Salle des pas perdus (hall d’entrée) du palais de justice d’Anvers a commencé en octobre 2019. Les travaux se sont terminés début décembre 2019. Le palais de justice d’Anvers est l’un des 5 palais de justice à être dotés d’un système de scannage en Belgique (les autres étant ceux de Bruxelles, Gand, Liège et Charleroi). 

Le système de scannage provisoire qui avait été installé en 2015 à la suite de la menace terroriste accrue a été démoli et remplacé par le système de scannage permanent. Dans ce système de scannage, les visiteurs doivent passer par un détecteur de métaux et leurs biens sont contrôlés, tout comme leur identité. 

Une nouvelle entrée visiteurs a également été aménagée avec une porte pivotante qui mène au système de scannage
Le personnel du palais de justice dispose d’une entrée séparée, tout comme les avocats et les interprètes, qui entrent par une porte dont l'accès se fait par badge. Ils ne doivent ainsi pas passer par le système de scannage. 

Quant à l'ancienne entrée/sortie principale du palais de justice, elle ne servira plus que désormais de sortie.

La Régie des Bâtiments s'est chargé de la publication du marché et a agi en tant que maître d'ouvrage pour l’aménagement de ce système de scannage.

Fiche technique

Maître de l'ouvrage : Régie des Bâtiments
Occupant : SPF Justice
Étude : Scope (à la demande du SPF Justice)
Entrepreneur : THV Fichet Security Solutions Belgium – Baeten-Van Es
Durée estimée des travaux : octobre 2019 – décembre 2019
Investissement : 1,2 millions d’euros (T.V.A. comprise), financés par la Régie des Bâtiments

Nouvel accueil

Un accueil intégré sera aménagé dans la Salle des pas perdus (hall d’entrée) du palais de justice. L’objectif est de prévoir un guichet unique auquel le justiciable peut s’adresser pour toutes ses questions, quel que soit le tribunal compétent pour son affaire. Il pourra également y solliciter une aide sociale. 

L’accueil intégré se composera d’un bureau vitré comprenant plusieurs guichets. 

Le 17 octobre 2019, le marché public pour les travaux d’infrastructure de ce nouvel accueil a été lancé.  Le calendrier concret de l’exécution des travaux n’est pas encore connu.     
Les travaux sont financés à 100 % par le SPF Justice.