NL    FR
Contact   
 
La Régie des Bâtiments
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Activités
 

Chantiers/Réalisations

 

Flandre
Bruxelles
Wallonie
International

 
 
 
Marchés publics
  1.  Nos cahiers des charges
  2.  Dépôt d'une offre / candidature
  3.  Marchés en cours
  4.  Appel ouvert à candidats
  5.  Free Market
  6.  Liens utiles
  7.  Autres documents
 
Divers
 
 
 
 
  Vous êtes ici: Accueil > Communiqués de Presse > 14.10.2010
BRUXELLES – Le palais de justice produit moins de CO2

jeudi, 14 octobre 2010

14.10.2010
BRUXELLES – Le palais de justice produit moins de CO2

Dossier

La Régie des Bâtiments et la S.A. Fedesco ont procédés à l'installation d’une unité de cogénération au Palais de Justice de Bruxelles, laquelle permettra de réduire de 300 tonnes les émissions annuelles de CO2 liées au chauffage et à l’alimentation électrique du complexe. L’installation cadre dans la volonté de l’Etat fédéral de diminuer l’émission de gaz à effet de serre des bâtiments publics tout en diminuant les coûts énergétiques.

En raison de sa taille, le palais de Justice consomme énormément d'énergie. En 2009, la facture des dépenses d'énergie s'élevait, sur base annuelle, à 346 000 € pour le gaz naturel et à 368 000 € pour l'électricité. Cela correspondait à une consommation de 7,9 GWh (7.900.000 kWh) en gaz naturel et à 2, 9 GWh (2.900.000 kWh) en électricité. Afin de réduire cette facture, une installation de cogénération a été mise en place. La cogénération est un principe de production combinée d'électricité et de chaleur (une mini centrale électrique pour laquelle la chaleur normalement perdue est récupérée et valorisée via le réseau de chauffage du bâtiment) qui permet une réduction de la consommation d’énergie primaire par rapport à des productions séparées.

Les services d'ingénierie de la Régie des Bâtiments ont réalisé les études de faisabilité et de dimensionnement. Ils ont vérifié la meilleure manière d'intégrer la cogénération dans les installations thermiques et électriques. Le logiciel « Congensim », mis au point pour le compte de l'Institut bruxellois pour la gestion de l'environnement (IBGE) et du Service Public Wallon (SPW), a été utilisé pendant la phase d'étude. Ensuite, les cahiers des charges et les plans ont été élaborés pour la fourniture et la pose de l'installation. Vu son ampleur, un nouveau local séparé a été construit dans les sous-sols du bâtiment.

La S.A. Fedesco a financé l'investissement sur la base d'un contrat de collaboration avec la Régie des Bâtiments, dans le cadre du système de « tiers investisseur » appliqué aux mesures d’utilisation rationnelle de l’énergie.

L’unité de cogénération installée se compose d’un moteur alimenté au gaz naturel entraînant un alternateur ; la puissance électrique nominale de la machine est de 450 kW, alors que la puissance thermique récupérée et injectée dans le réseau de chauffage du bâtiment est de 611 kW. Selon les estimations, la machine devrait fonctionner 4200 heures/an, en couvrant une grande partie (43 %) des besoins annuels du bâtiment en chauffage et électricité. La production électrique annuelle estimée (1,8 GWh) correspond à la consommation d’environ 600 ménages bruxellois.

La S.A. Nizet, désignée adjudicataire suite à la procédure d’appel d’offres général, a fourni et mis en place l'installation. Elle est responsable de son fonctionnement et de son entretien durant la période de deux ans que couvre la garantie. A l'issue de ces deux années, le contrat d’entretien omnium sera à charge de l’occupant, à savoir le SPF Justice.

L'investissement sera compensé en moins de cinq années, grâce à une diminution de la facture énergétique, et aux certificats verts, octroyés proportionnellement à la réduction des émissions de CO2 (1 certificat vert octroyé par tranche de 217kg d’émissions de CO2 évitée). Les économies attendues pour le SPF Justice s'élèvent à environ 130 000 €/an. En outre, le projet devrait bénéficier d’un subside de la Région Bruxelles-Capitale par le biais d’une prime à l’énergie (20% de l’investissement pour l’installation de cogénération).

Fiche technique

  • Propriétaire : Etat belge

  • Maître de l'ouvrage : Régie des Bâtiments

  • Financement : S.A. Fedesco

  • Utilisateur : SPF Justice

  • Etudes techniques : Régie des Bâtiments

  • Fournisseur : Nizet Entreprise SA (sous-traitants Druart SA pour la partie hydraulique et E. Van Wingen NV pour le module de cogénération)

  • Investissement : 724 716 € HTVA

Vous désirez plus d'informations ?

Johan Vanderborght
Porte-parole Régie des Bâtiments
0479 31 26 91
johan.vanderborght@regiedesbatiments.be

Greg Malcause
S.A. Fedesco
02 210 04 97
greg.malcause@fedesco.be

Johan Vanderborght
Porte-parole
Régie des Bâtiments
johan.vanderborght@regiedesbatiments.be
Avenue de la Toison d’Or 87 b2
1060 Bruxelles
M: 0479 31 26 91


© Régie des Bâtiments - Administration centrale : avenue de la Toison d'Or 87 boîte 2 - 1060 Bruxelles
Tél. général : +32 (0)2 541 65 11 - Fax général : +32 (0)2 541 71 94