La Régie des Bâtiments transforme la Bibliothèque royale de Belgique

14/03/2019
Bruxelles
La Régie des Bâtiments finance d’importants travaux d’infrastructure à la Bibliothèque royale de Belgique. Elle investit un montant d’environ 3.300.00 d’euros pour la création d’un nouveau musée intégrant la chapelle Nassau et d’un espace d’expositions temporaires autour et dans le Palais de Charles de Lorraine.

« Nous sommes heureux de pouvoir contribuer à l’évolution et à la modernisation de la Bibliothèque Royale de Belgique qui s’appelle désormais ‘KBR’. La Régie des Bâtiments est responsable du lancement et du financement des études comme d’une partie importante des travaux de rénovation et d’aménagement des infrastructures afin de répondre efficacement aux nouvelles performances et exigences de la Bibliothèque Royale. Cette réalisation a pu se concrétiser grâce au partenariat public public entre la Bibliothèque Royale, Toerisme Vlaanderen et la Régie des Bâtiments. Cette collaboration optimale entre ces différents services publics permet d’offrir aux futurs visiteurs de la Bibliothèque Royale des espaces d’exposition dignes de leur collection » explique Laurent Vrijdaghs, administrateur général de la Régie des Bâtiments.

Investissement partagé

Ce projet est le fruit d’une excellente collaboration entre la Bibliothèque royale de Belgique, la Régie des Bâtiments et Toerisme Vlaanderen. Chaque partenaire finance une partie du projet.

La Régie des Bâtiments s'est chargée du lancement et du financement de l’étude, via un marché de service attribué en 2017. Elle  mais également de la publication des marchés de travaux et de leur analyse, aussi bien ceux concernant l’infrastructure que la scénographie.

Elle finance également la majorité des travaux d’infrastructures pour un montant d’environ 3.300.00 d’euros.

La Bibliothèque royale et Toerisme Vlaanderen se chargent, quant à eux, des travaux scénographiques.

Gros travaux d’infrastructure

Les travaux d’infrastructures englobent le gros-œuvre, les parachèvements et les techniques spéciales telles que l’électricité, le chauffage et la climatisation, mais aussi l’éclairage, les ascenseurs et les sanitaires.

Concrètement, ces travaux consisteront en la rénovation complète de locaux situés sur plusieurs étages. De nombreux murs et cloisons seront abattus afin d’ouvrir l’espace. De nouvelles liaisons seront créées afin de relier certains endroits du bâtiment.

Les sols, les murs et les plafonds seront complètement remis à neufs. De nouveaux escaliers, des passerelles et des garde-corps seront aménagés. Les planchers en bois et les éléments en pierre naturelle seront restaurés si nécessaire.

Accessibilité

Différents aménagements sont également prévus afin de garantir un accès aisé à tous, y compris aux personnes à mobilités réduites (PMR).

L’entrée principale et l’accueil du Mont des Arts seront complétement restructurés. Une rampe d’accès y sera aménagée. De plus, l’électricité et la climatisation seront refaites. De nouveaux vestiaires et un nouveau shop seront également aménagés.

Un nouvel ascenseur vitré sera installé afin d’assurer la liaison entre le niveau de l’entrée, le forum et les deux étages de l’espace muséal.

Deux plateformes élévatrices pour personnes PMR seront également aménagées : la première entre les deux étages du musée et la seconde entre les espaces d’exposition temporaire et les appartements de Charles de Lorraine.

Nouveau musée et espace d’exposition temporaire

La première restructuration concerne le réaménagement total des espaces entourant la chapelle Nassau - véritable perle gothique au cœur du bâtiment - en espace muséal décliné sur les deux premiers étages. Ce tout nouveau musée sera consacré au siècle d’or du livre manuscrit, avec les écrits des ducs de Bourgogne.

Le second réaménagement consiste à créer un nouvel espace d'expositions temporaires qui s’étendra entre le 3e étage de cette partie du bâtiment et le Palais de Charles de Lorraine avec lequel une liaison directe sera créée. Sa première occupation sera l’exposition « The World of Bruegel in Black and White » qui devrait débuter en octobre 2019.

Fiche technique

Propriétaire : État belge
Occupants : Bibliothèque royale de Belgique
Études
Publication des marchés de services : Régie des Bâtiments
Financement et pouvoir adjudicateur : Régie des Bâtiments
Bureau d’étude : Studio Roma
Durée de l’étude : juin - décembre 2018
Travaux
Publication des marchés de travaux et analyse des offres : Régie des Bâtiments
Pouvoir adjudicateur et maître d’ouvrage : Bibliothèque royale de Belgique
Coût des travaux d’infrastructure : environ 4.000.000 € TVAC
Coût des travaux scénographiques : environ 2.500.000 € TVAC
Durée des travaux : avril 2019 - mai 2020