Bruxelles
Space Pole

Observatoire Royal de Belgique | Institut Royal Météorologique | Institut royal d'Aéronomie Spatiale de Belgique
Avenue Circulaire 3
1180 Uccle
Voir plus de photos

Retour aux Projets

Le site du Space Pole, qui s’étend sur plus de 11 hectares, rassemble 3 institutions fédérales belges utilisant la dimension spatiale pour comprendre l'environnement de notre planète : l'Observatoire Royal de Belgique (ORB), l'Institut Royal Météorologique (IRM) et l'Institut royal d'Aéronomie Spatiale de Belgique (IBAS).

Depuis 2009, la Régie des Bâtiments y a effectué de nombreuses rénovations pour un montant total d’environ 18 000 000 € TVAC.

Masterplan

L’ensemble des bâtiments et pavillons sur le site représente une superficie totale de plus de 28.000 m².

La gestion d’un patrimoine d’une telle envergure demande une planification, une vue d’ensemble et une vision dans le futur.

En 2008, la Régie des Bâtiments a donc élaboré un masterplan pour l’ensemble du site. Celui-ci se décline en une cinquantaine de phases de travaux, programmées jusqu’en 2032.

Renouvellement des toitures

La rénovation des toitures est un point important du masterplan puisqu’on dénombre plus de 12.500 m² de toitures sur le site.

En 2015, la Régie des Bâtiments a remplacé la toiture du bâtiment de radioastronomie en EPDM par une toiture en Zinc. La pose du Zinc a été utilisée pour la première fois en Europe sur ce chantier. Il s’agissait de 900 m² de zinc posés sur la toiture, les chenaux et les gouttières.

Ce procédé a été choisi pour des questions de durabilité et de pérennité, mais également d’esthétique afin de reconstituer la toiture telle qu'originellement conçue par l’architecte.

En 2016, de nombreux autres toits ont été renouvelés de la même manière : les toitures du bâtiment principal de l’Observatoire - partie basse, du bâtiment « carte du ciel », ainsi que la toiture couvrant l’espace entre la maison du directeur et le bâtiment de radioastronomie.

En 2017, c’est au tour de la toiture du bâtiment principal de l’IRM d’être renouvelée, ainsi que celle du couloir principal. Les toitures du Bâtiment G et du Ballon de l’IRM ont, quant à elles, été rénovées et aménagées en toitures vertes et agrémentées de panneaux photovoltaïques.

Dans les années à venir, ce sont les toitures des bâtiments des télescopes Schmidt et Double astrographes de l’Observatoire qui seront rénovées, ainsi que les toitures des bâtiments Mire Sud, Mire Nord et celles des anciens bureaux de l’heure. Enfin, la Régie des Bâtiments rénovera les toitures des folies dans le jardin phénoménologique de l’IRM.

Rénovations des coupoles

L’une des rénovations les plus frappantes de 2016 est celle des coupoles du télescope 45 cm et du télescope Carte du Ciel.

Pour ce faire, la couverture complète des coupoles a été démontée et remplacée par un voligeage en bois anti-condensation et évitant le phénomène d’électrolyse (qui peut se produire lorsque deux métaux se touchent).

La structure a ensuite été recouverte de laiton, par superposition de feuilles laminées.

En 2017, ce sont les toitures des coupoles des télescopes Schmidt et Double astrographes de l’Observatoire qui seront renouvelées.

La rénovation de chaque coupole dure environ 6 mois et coûte 250 000 € TVAC.

Autres travaux

Chaque année, de nombreux autres travaux sont réalisés afin d’entretenir cet énorme site scientifique. Citons, entre autres :

  • En 2012, la loge du portier avec un contrôle d’accès a été aménagée à l’entrée du site. Toute la clôture a été renouvelée, des portillons et des barrières levantes ont été installées, les voiries ont été refaites et des plantations ont été installées.
  • Toujours en 2012, le Pavillon Seismologie - Centre de crise seismique – a complètement été réaménagé.
  • Un serveur room préfabriqué (containerized) a été créé, à côté du bâtiment Mire Centrale dans lequel différents bureaux ont été aménagé afin de rassembler les services ICT
  • Entre 2014 et 2016, le rez-de-chaussée du bâtiment de l'Institut royal d'Aéronomie Spatiale de Belgique a été totalement réaménagé : bureaux, couloirs, cuisinettes, ainsi que la totalité des sanitaires ont été totalement remis à neuf, du sol au plafond. Des salles de conférence équipée en haute technologie y ont également été aménagées.
  • Au fil des ans, les différentes façades des bâtiments du site ont été nettoyées et les menuiseries rénovées : bâtiment de radioastronomie, bâtiment Carte de ciel, bâtiment principal de l’observatoire, ainsi que celui de l’IRM, etc.
  • D’autres bâtiments ont été rénovés aussi bien de l’intérieur que de l’extérieur : le bâtiment appelé « Bamberg », pour le stockage de produits dangereux, la maison du concierge de l’Observatoire, etc.
  • Dans plusieurs bâtiments également, différents bureaux, couloirs, caves, espaces sanitaires et cuisines ont été rénovés.
  • Des travaux de voiries et d’aménagements extérieurs ont été réalisés un peu partout sur le site : plantation d’arbres, aménagement d’abris pour vélos, etc.

Travaux à venir

Les prochains grands projets prévus pour les années à venir sont :

  • L’aménagement d'un musée dans le bâtiment Carte de Ciel de l’ORB
  • La rénovation de la maison du concierge de l’IRM
  • La rénovation et l’extension de l'atelier de l'IBAS
  • La rénovation du bâtiment B de l’IRM

Fiche technique

Propriétaire : Etat belge
Maître d’ouvrage : Régie des Bâtiments
Entrepreneur(s) :
  • Coupoles : Six bvba  
  • Toitures : Troiani SA, Ets Malice SA
  • Rénovation des façades : Gamma Plan sa
  • Menuiserie extérieure : Wycor, Def Win bvba
 
 
Dossier actualisé le 28 juillet 2017