Bruxelles
Palais de Justice

SPF Justice

Place Poelaert 1
1000 Bruxelles

Voir plus de photos

Retour aux Projets

Plus qu’un lieu où l’on rend la justice, le Palais de Justice de Bruxelles est aussi un lieu d’histoire. Cet édifice, l’un des plus remarquables du 19è siècle, fut conçu par l’architecte Joseph Poelaert et inauguré en 1883. Ce monument emblématique du paysage bruxellois était à l'époque le plus grand bâtiment d'Europe. Classé monument historique depuis mai 2001, il est la propriété de l’État fédéral belge et est géré par la Régie des Bâtiments. Fin 2016, le gouvernement fédéral belge a décidé de l’affecter à 100% aux services de justice bruxellois.  

Historique

Le Palais de Justice est l'un des monuments les plus remarquables du 19e siècle en Europe. L'axe longitudinal et l'axe transversal du bâtiment mesurent respectivement 160 et 150 mètres. La superficie totale nette atteint +/- 81.000 m² (110.000 m² brute) avec les huit cours intérieures. Cet imposant rectangle est dominé par une coupole massive (24 000 tonnes) juchée à une hauteur de 142 mètres. L'impressionnante salle des pas perdus, longue de 90 mètres et large de 40, totalise quelque 3 600 m² avec la galerie du premier étage. Une étoile à 16 branches en marque le centre.

Historique complet du Palais de Justice

Travaux récents et en cours

L’État belge investit dans la sécurisation et la rénovation de l’édifice, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Par exemple, la restauration des façades se déroulera en plusieurs phases. Le bâtiment devrait être totalement libéré de ses échafaudages à la fin des travaux de rénovation, en 2030.

Nouveaux bureaux pour le greffe correctionnel du tribunal de première instance

Le 1er décembre 2017, les nouveaux bureaux du greffe correctionnel du tribunal de première instance néerlandophone ont été officiellement inaugurés.

La section néerlandophone du tribunal de première instance de Bruxelles existe depuis le 1er mars 2014, moment où l’ancien tribunal de première instance de Bruxelles a été dédoublé en une section francophone et une section néerlandophone suite aux accords de la sixième réforme de l’État.

La Régie des Bâtiments héberge maintenant le greffe correctionnel dans l'ancien bureau de Poste situé au rez-de-chaussée du Palais de Justice. L’espace a entièrement été rénové et aménagé selon les besoins des nouveaux utilisateurs. L'ancienne salle des guichets de la Poste a été totalement réaménagée en guichet de greffe où les avocats peuvent consulter les pièces de dossier. Derrière la salle de guichets, l’espace ouvert a été aménagé en espace de bureaux lumineux, accueillants et fonctionnels pour les collaborateurs.

Fiche technique

Propriétaire : État belge
Maitre d’ouvrage : Régie des Bâtiments
Occupant : SPF Justice (Tribunal de première instance néerlandophone)
Entrepreneur : Monument Vandekerckhove  et IMCE (électricité)
Durée des travaux: janvier 2017 – septembre 2017
Investissement : environ 463 000 euros

Restauration des façades

Vu l’ampleur et la complexité du bâtiment, l’étude de restauration et la restauration des façades du Palais de Justice sont prévues en 4 phases. Le marché a été attribué au bureau d'architecture Karel Breda.

2018-2022
La première phase comprend l’étude de la façade principale, côté place Poelaert, y compris le péristyle et la cour située devant le Palais de Justice. Cette phase a débuté en 2018 et durera environ 1 an et demi, de sorte que l’étude et le cahier des charges de restauration soient prêts au printemps 2020.

Après obtention des attestations et permis éventuellement nécessaires, la procédure d’attribution des travaux pourra débuter. Les travaux de restauration en eux-mêmes sont estimés à 2 ans. Si tout se déroule selon le calendrier prévu, la façade principale sera débarrassée de ses échafaudages en 2022.

L’étude comprend plusieurs aspects :

  • le contrôle de la sécurité des échafaudages existants qui recouvrent la façade principale et le placement d’échafaudages supplémentaires. En effet, les échafaudages seront utilisés aussi bien lors de l’étude qu’au cours de l’exécution des travaux ;
  • l’étude pour la restauration de la façade principale côté place Poelaert ;
  • l’étude pour un plan lumière de toutes les façades extérieures du Palais de Justice.

La qualité de l’étude et l’exécution des travaux dans le budget sont deux points primordiaux pour procéder à l’exécution de la deuxième phase.

2022-2030
La deuxième phase comprend l’étude de la façade côté rue Wynant, y compris le socle de la coupole et deux cours intérieures. L’étude de la façade côté rue aux Laines et de trois cours intérieures (phase d’étude 3) aura ensuite lieu, pour finir par la façade côté rue des Minimes, trois cours intérieures et les façades des caves sous-jacentes (phase d’étude 4). Chaque phase d'études donne lieu à la rédaction d'un cahier des charges pour la restauration de la façade en question.

À partir de la deuxième phase, il ne sera plus nécessaire d’attendre la fin de cette phase pour procéder à la commande de la suivante (phase 3 et phase 4). Cela permettra de réduire le délai d’exécution de l’étude et des travaux de restauration, afin que toutes les façades du Palais de Justice soient restaurées et débarrassées de leurs échafaudages à l’horizon 2030.

« Scanstreet »

Entrée principale Place Poelaert

À l’entrée principale située place Poelaert, un système de scannage définitif (« scanstreet ») a été installé pour sécuriser l’accès. La porte d’accès monumentale en bronze située sur le côté de la place Poelaert ne sera plus utilisée. Deux portes d’accès en acier ont été placées à l’entrée. Le « scanstreet » définitif est aménagé dans le portique de droite sous le péristyle.

L’accès au publique et l’accès aux membres du personnel seront séparés l’un de l’autre, ce qui améliorera la circulation vers et dans le bâtiment. Les membres du personnel, y compris les magistrats, devront utiliser le portique de gauche.

Entrée pour le personnel - rue aux Laines

À l’entrée rue aux Laines, destinée au personnel, aux personnes à mobilité réduite et aux fournisseurs, 2 tourniquets ont été placés, ainsi que de nouvelles menuiseries en acier.

Fiche technique

Propriétaire : État belge
Maître d’ouvrage : Régie des Bâtiments
Occupant : SPF Justice
Architecte aménagement espace scanstreet : Ma² Project - Metzger & Associés Architecture
Entrepreneur travaux de construction : N.V. Denys
Contrôle d'accès technique : Fabricom
Durée des travaux : 2017 - 2018
Investissement : 1,7 millions d’euros TVAC

Box in the box

Le projet box in the box comprend l’aménagement de 4 nouvelles salles d'audience hautement sécurisées pour le traitement des affaires pénales. Dans une des cours du Palais de Justice, un volume des années 50-60 est détruit pour être remplacé par un nouveau volume modulaire qui hébergera ces 4 salles. Les voies de circulation pour le public, les magistrats et les détenus seront complètement séparées les unes des autres. Les travaux seront terminés pour fin 2019.

Fiche technique

Propriétaire : État belge
Maitre d’ouvrage : Régie des Bâtiments
Occupant : SPF Justice (affaires pénales)
Bureau d'étude : Ma² Project - Metzger & Associés Architecture
Entrepreneur : Group Monument
Durée des travaux : septembre 2018 - fin 2019
Investissement : env. 4,2 millions euros HTVA

Nouveaux bureaux pour le greffe de la cour de cassation

La Régie des Bâtiments a restauré et aménagé des salles et locaux classés de l'ancien tribunal du commerce afin d'y installer les nouveaux bureaux du greffe de la Cour de Cassation.

Fiche technique

Propriétaire : État belge
Maitre d’ouvrage : Régie des Bâtiments
Occupant : SPF Justice
Entrepreneur : Goetinck NV
Durée des travaux : février 2018 - décembre 2018
Coût des travaux : 457.000 € TVAC  

Rénovation des toits plats

La rénovation des toits plats en zinc s’est déroulée en 2 phases : une première en 2006 et une seconde entre 2011-2015. Ces travaux ont permis la rénovation de 20.000 m² de toits, via un investissement de 4 millions d'euro.

Etude historique du bâtiment

L'étude historique du Palais de Justice de Bruxelles a été réalisée en 2010. Il existait déjà des études consacrées à certaines parties du Palais de Justice mais une étude globale faisait défaut. Environ 1000 plans originels sont intégrés dans cette étude globale qui couvre une période de 1862 jusqu'à environ 1950. La majeure partie des plans proviennent de la période entre 1868 et 1883, période pendant laquelle le Palais de Justice a été érigé.

Les plans donnent une idée précise de la conception technique du bâtiment et de la chronologie des travaux.

La Régie des Bâtiments et les Archives de l'Etat collaborent afin de conserver pour la postérité cette précieuse collection. Les Archives générales du Royaume sont chargées de la conservation de la collection et en digitaliseront les pièces maîtresses. En cas de nécessité, les plans pourront aussi être restaurés dans un atelier spécialisé.

Restauration de la coupole

En septembre 2002, l’antenne Eurovision (17 mètres) a été démontée. Une nouvelle poutre de ceinture en béton a dû être prévue afin de répartir les forces sur l'ensemble de la maçonnerie. Les pilastres en pierre ont été à nouveau solidarisés à l’aide de chevilles et la charpente en métal a été renforcée au moyen de profilés métalliques supplémentaires.

En savoir plus sur la restauration de la coupole

Restauration du plafond du patio d'entrée

En 2005, le plafond du patio d'entrée donnant sur la place Poelaert a été examiné en profondeur. Des travaux de sécurité ont ensuite été exécutés.

Classement

Le Palais de Justice est classé monument historique par arrêté gouvernemental depuis le 3 mai 2001.

 

 

Dossier actualisé le 06/08/2019.